Agrilocal, une plateforme d’achats de produits locaux pour la restauration collective

  • 2020-05-06 10:00:02
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 70

AGRILOCAL est une plateforme internet d'achat de produits locaux pour la restauration collective, qui met directement en relation les acheteurs publics et les fournisseurs locaux

  • Porteur principal : Agrilocal
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • 26 Avenue du Président Herriot - 26000 Valence
  • Date de début : avril 2012

AGRILOCAL est une plateforme internet d'achat de produits locaux pour la restauration collective, qui met directement en relation les acheteurs publics (collèges, écoles primaires, maisons de retraite, lycées, etc.) et les fournisseurs locaux, sans intermédiaire, dans un respect rigoureux du code des marchés publics. Initiée par les départements du Puy-de-Dôme et de la Drôme, la plateforme est désormais utilisée par 36 départements.

La plateforme propose une interface pour les acheteurs leur permettant de rechercher des produits locaux dans le périmètre de leur choix pour accéder à l’offre disponible. Les producteurs peuvent créer une page pour mettre en valeur leurs produits, et obtenir des informations sur les marchés publics auquel ils sont susceptibles de répondre. Une fois la consultation terminée, le gestionnaire peut passer sa commande depuis la plateforme. Trois sortes de marchés sont proposés grâce à des modules : marché de gré à gré, marché à bon de commande, accord-cadre.

Bénéfices qualitatifs

AGRILOCAL répond à plusieurs objectifs pour les départements :

  • Développement économique : ramener de la valeur ajoutée aux producteurs
  • Aménagement et ancrage territorial : développer les circuits courts de proximité, mettre en relation l’offre et la demande
  • Approvisionnement durable et de qualité : faciliter l’accès à des denrées de qualité, encourager le développement de l’agriculture biologique
  • Education et pédagogie : développer et promouvoir une restauration collective de « plaisir », éduquer aux goûts

Bénéfices quantitatifs

Les chiffres clés de 2019 : un bilan en constante progression

  • 2258 acheteurs utilisateurs (+18% par rapport à 2018)
  • 4392 fournisseurs locaux référencés (+19% par rapport à 2018)
  • 21 millions d’euros générés depuis le lancement, dont 15% en bio
  • Plus de 5300 tonnes de produits alimentaires locaux commercialisées

Etapes de l'initiative

Agrilocal est un outil lancé en 2012 par la Drôme et le Puy-de-Dôme, dans une démarche de valorisation des circuits courts. Les deux départements tenaient des lignes politiques fortes sur le sujet, avec l’ambition de créer des débouchés, valoriser les agriculteurs locaux et appuyer leurs productions. En parallèle, ils souhaitaient encourager l’introduction de produits locaux dans les menus de la restauration collective.

De ce fait un état des lieux est réalisé en 2012. Il parvient à plusieurs constats : la méconnaissance des acteurs de la restauration collective quant à l’offre disponible en local, des idées préconçues quant au surcoût lié aux circuits courts ainsi qu’aux problèmes juridiques causés par leur intégration dans les marchés publics. Du côté des producteurs, l’étude décèle aussi une méconnaissance des agriculteurs entre eux, qui rencontrent pourtant les mêmes problèmes d’optimisation et de transformation mais ne travaillent pas toujours ensemble.

Après la mise en lien des deux parties pour éclairer l’offre disponible et les débouchés potentiels pour les circuits courts, un travail juridique a mené à la création de la plateforme Agrilocal. Elle donne à voir aux acteurs de la restauration collective les offres sur le territoire, tandis que les producteurs peuvent se positionner sur les volumes et les prix à proposer, dans un processus juridique sécurisé.

Après un an d’expérimentation de l’outil, d’autres départements se montrent intéressés par celui-ci et ses résultats. En 2013, l’association nationale Agrilocal est créée pour permettre une mutualisation de l’outil et des coûts afférents : les départements doivent adhérer pour ensuite pouvoir mettre ce service gratuit à disposition des acheteurs publics et des producteurs.

Le déploiement de l’outil Agrilocal se fait ensuite à l’échelle départementale, dans une approche territoriale et multi-partenariale. Un animateur dédié du département travaille avec les intercommunalités, pour associer l’ensemble des acteurs de la restauration collective (élus locaux, responsables et gestionnaires de cantines, services des achats…) et les producteurs locaux à la vulgarisation de l’outil lors de rencontres. Cela permet de recréer du lien autour des circuits courts de proximité entre offreur et demandeur, et de rassurer chacune des parties dans cette démarche.

Ces moments collectifs se doublent d’accompagnements individuels : pour les gestionnaires des marchés, afin d’évaluer les besoins alimentaires qu’ils peuvent satisfaire en local ; et pour les producteurs, afin de leur enseigner ce qui est intéressant de qualifier sur la plateforme pour obtenir une plus-value, les enjeux des marchés publics, les tarifs à pratiquer... A chaque étape, l’accompagnement est réalisé en partenariat avec les acteurs du territoire : collectivités territoriales, organisations agricoles et associations en lien avec l’agriculture durable…

Facteurs d'accélération et freins

Le déploiement a été facilité par le bouche à oreille. Ces dernières années, une forte volonté de travailler le local et les circuits courts se développe. De plus en plus de départements cherchent à développer des outils pour accompagner les producteurs, via leurs compétences sur les collèges et la solidarité territoriale. De ce fait, Agrilocal se développe facilement.

La principale contrainte consiste à trouver la bonne articulation avec les outils préexistants sur le territoire.

De surcroît, l’efficacité d’Agrilocal repose sur les capacités d’animation de chaque département. Sans animation, l’outil ne fonctionne pas : il faut fédérer et convaincre les acheteurs de revoir leurs pratiques et leurs manières de s’approvisionner. Or il ne faut oublier aucun maillon opérationnel ou administratif lié aux marchés des denrées alimentaires pour assurer la pérennité de la démarche. Dans ce cadre, le turnover des gestionnaires des restaurants collectifs est un autre problème. Si à la rentrée scolaire, le personnel change, il faut recommencer le travail de sensibilisation.

En somme, Agrilocal est un outil : son efficacité dépend de la gouvernance, de l’animation et du réseau d’acteurs partenaires mobilisé.

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Services

Ressources

  • Alimentaire
  • Ressources immatérielles

Perspectives

L’objectif est de continuer à se développer au niveau national pour accompagner d’autres départements. A l’échelle de chaque département, le but est que la démarche reste pérenne dans le temps. D’où l’importance des formations pour que les acteurs se mobilisent autour de la question des circuits courts de proximité.

 Accompagnement
 Action collective
 Aménagement territorial
 Circuits courts
 Coopération territoriale
 Droit des contrats
 Filières locales
 Formation
 Mutualisation d'infrastructures et de services
 Outils et dispositifs
 Plateforme logistique
 Réseaux d'acteurs
 plateforme
  numérique
  circuits courts
  marchés publics
  mutualisation
  mise en relation
  producteurs locaux
  proximité
  restauration collective

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Accompagnement
     Action collective
     Aménagement territorial
     Circuits courts
     Coopération territoriale
     Droit des contrats
     Filières locales
     Formation
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Outils et dispositifs
     Plateforme logistique
     Réseaux d'acteurs
     plateforme
      numérique
      circuits courts
      marchés publics
      mutualisation
      mise en relation
      producteurs locaux
      proximité
      restauration collective