La FABuleuse Cantine, une nouvelle forme de lieu de vie !

  • 2020-04-27 10:00:02
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 109

Une nouvelle forme de lieu de vie où se croisent lutte anti‑gaspillage, cuisine créative, ateliers et programmation culturelle et sociale.

  • Porteur principal : La FABuleuse Cantine
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • 1, rue Claudius Ravachol 42000 Saint-Etienne
  • Date de début : mars 2020

L’équipe de La Fabuleuse Cantine collecte des produits de qualité auprès de magasins bio, jardins d'insertion et de producteurs locaux. À rebours d’une restauration classique dans laquelle le chef fait ses achats en fonction de sa carte, la Fabuleuse Cantine développe sa créativité chaque jour pour proposer une cuisine recherchée et originale au gré des arrivages et des collectes d’invendus.

La Fabuleuse Cantine s’inscrit dans une démarche raisonnée. Sa carte s’accorde avec un principe de lutte contre le gaspillage alimentaire. Son système économique se développe grâce à un réseau de partenaires locaux qui s’appuie sur la démarche de circuits courts et de limitation de l’empreinte carbone. Tous les invendus de sa propre cuisine sont reconditionnés dans des bocaux pasteurisés, les Boboco, et sont mis en vente avec une consigne.

La Fabuleuse Cantine cherche également à développer la mixité sociale en proposant des tarifs préférentiels pour les étudiants et minima sociaux.

 

Bénéfices qualitatifs

Le projet est ancré sur le territoire en travaillant avec tout l'écosystème de l'alimentation sensible au développement durable. La FABuleuse Cantine lutte contre le gaspillage alimentaire en transformant plus de 20 tonnes d'invendus par an en cuisine créative. Ils permettent ainsi de manger sainement, équilibré et de prendre soin de soi, dans un lieu caméléon, accessible au plus grand nombre grâce à sa politique de prix réduit pour les étudiants et les personnes aux minima sociaux

En ce moment, la Fabuleuse Cantine travail à la mise en place d'une "aire de jeu", living lab éclairant les initiatives de porteurs de projets sur le territoire, notamment en économie circulaire.

Par ailleurs, un partenariat avec Revol Porcelaine été noué grâce à la mise à disposition des assiettes de Revol ayant un défaut de fabrication, puis a évolué vers l'approvisionnement de la Fabuleuse Cantine en produits de la gamme No.W confectionnée avec de la pâte céramique recyclée. Au delà du bon sens et de la créativité qui relie les deux démarches, la Fabuleuse Cantine attend de voir comment le marché reçoit cette initiative.

Bénéfices quantitatifs

Sur le plan environnemental :

  • La Fabuleuse Cantine transforme plus de 20 tonnes d'invendus alimentaires en cuisine créative par an.
  • Les BOBOCO [les beaux bocaux et leurs consignes] permettent un impact sur le propre gaspillage alimentaire de la Cantine, réduit à presque zéro.

Sur le plan social :

  • Plus de 30% de la fréquentation du midi sont des étudiants et personnes au minima sociaux.

Etapes de l'initiative

Au départ, La Fabuleuse Cantine a commencé par fédérer le territoire autour de la lutte contre le gaspillage, en rencontrant les acteurs de l’écosystème alimentaire et en nouant des partenariats avec les porteurs d’initiatives déjà existants. En allant voir les maraîchers, les logisticiens créateurs des paniers, les magasins en agriculture raisonnée et les circuits courts, les jardins d’insertion et la banque alimentaire, la Fabuleuse Cantine a essayé de susciter l’envie de valoriser des invendus.

Aujourd’hui, la Fabuleuse Cantine recherche un changement d’échelle du projet pour transformer plus de tonnages d’invendus, et recréer de la valeur dans toute la chaîne. En effet, chaque tonnage traité correspond à de la valorisation pour le maraîcher qui peut écouler ses produits non-calibrés à bas-coût, pour les magasins qui peuvent se débarrasser de leurs invendus… Il s’agit de transformer le monde de l’alimentation avec tous les acteurs de cet écosystème, et de favoriser le lien social à travers une programmation sociale et une tarification double.

Dans ce cadre, la Fabuleuse Cantine s’appuie sur deux outils conceptuels, les petites formes et les grandes formes. Les grandes formes recouvrent la mise en place d’un lieu de vie, de cuisine créative, et de la machinerie nécessaire à la transformation des invendus. Les petites formes se concentrent sur la conception des Boboco et leur diffusion plus large sur le territoire, éventuellement en se dotant d’un laboratoire de transformation pour augmenter les tonnages d’invendus traités. La montée en puissance du projet de la Fabuleuse Cantine s’appuie sur ces deux leviers : après la mise en place d’une grande forme à l’Usine Créative de Saint Etienne, deux petites formes sont envisagées à Lyon et à Saint Etienne.

Pour mailler le territoire et se développer, la Fabuleuse Cantine travaille au dessin d’une franchise créative, à destination de partenaires désireux de dupliquer ce modèle. En s’acquittant d’une licence d’exploitation à la maison-mère développeuse du concept, ces structures pourront bénéficier du savoir-faire et du soutien de la Fabuleuse Cantine dans le domaine de la gastronomie cantine.

Facteurs d'accélération et freins

Un des facteurs d’accélération fut la volonté politique. Dès le départ, le travail de la Fabuleuse Cantine a été opéré avec Saint Etienne Métropole. Il ne s’agissait pas seulement d’une intuition entrepreneuriale mais de l’ouverture d’un terrain d’expérimentation pour répondre à la question de la collectivité : comment favoriser la création de lien social à travers un lieu de restauration ?

 

Un des freins est la nécessité de très vite changer d’échelle. Ce genre de projets ne peut perdurer que s’il trouve une échelle plus grande, et sort du territoire où il est né pour assurer sa viabilité financière. Il faut chercher des flux économiques qui explorent d’autres marchés, tout en respectant le projet, pour assurer sa structure financière.

 

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Services

Ressources

  • Matériaux
  • Alimentaire
  • Biodéchet

Partenaires

  • France Active

  • Banque Populaire de la Loire

  • Saint Etienne Métropole

  • Revol Porcelaine
  • Mise à disposition des assiettes de Revol ayant un défaut de fabrication, puis approvisionnement à partir de leur gamme No.W confectionnée avec de la pâte recyclée.


  • Eau Vive

  • Biocoop

  • La Cave du Boucher “By Bessette”

  • Le Parfait

  • Le Jardin de Valériane

  • De la Ferme au Quartier

  • Le Gruau Lorrain

  • Au terroir

  • Torréfacteur Chauvet

Moyens techniques

  • Logistique

A Saint Etienne, un partenariat avec De La Ferme au Quartier permet de profiter de leur logistique afin de se faire livrer des invendus. Parfois, La Fabuleuse Cantine va chercher les fruits et les légumes avec son propre camion. A terme, ils souhaitent investir dans un camion frigorifique afin de livrer les Boboco et de chercher les invendus à transformer.

Dispositifs, outils ou méthodologies

La Fabuleuse Cantine recouvre une SAS, une association et un fond de dotation :

  • Le fond de dotation permet de travailler avec des structures qui financent de travaux d’intérêt général
  • La SAS possède le bail commercial
  • L’association gère les bénévoles de la cantine

Ces trois structures permettent de lutter en concert contre le gaspillage alimentaire.

Moyens humains

La Fabuleuse Cantine c’est :

7 personnes à temps plein sur Saint Etienne, 10 à 20 bénévoles, 1 à 2 volontaires en service civique selon les périodes.

Pour les petites formes, La Fabuleuse Cantine table sur 2 emploi à temps plein par point de diffusion.

Perspectives

Temps 1 : Développer la grande forme de Saint Etienne, et deux petites formes sur Saint Etienne et le Grand Lyon.

Temps 2 : Développer une grande forme à Lyon, pour démultiplier les petites formes sur le Grand Lyon

Financement

Le projet a bénéficié de : L’aide de la Métropole sur 3 ans dans un accompagnement à l’accélération, D’un risque personnel du fondateur à hauteur de 50 000 euros, D’un prêt octroyé par la Banque populaire, De la garantie et de la bienveillance de Fr
 Achats
 Circuits courts
 Economie sociale et solidaire
 Filières locales
 Modèles économiques
 cuisine
  restaurant
  social
  zéro gaspillage
  local
  alimentation
  lieu de vie
  bio
  créativité
  circuits courts
  mixité sociale
  consigne

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Achats
     Circuits courts
     Economie sociale et solidaire
     Filières locales
     Modèles économiques
     cuisine
      restaurant
      social
      zéro gaspillage
      local
      alimentation
      lieu de vie
      bio
      créativité
      circuits courts
      mixité sociale
      consigne