ColorSquare, la coopération autour des arts visuels

  • 2022-05-31 09:02:09
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 188

Tiers-lieu créé pour faire le lien entre les acteurs de la culture : collectivités et associations.

  • Porteur principal : Atelier d’Art de Vichy
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • 23 Place Victor Hugo 03300 Cusset
  • Date de début : septembre 2023

Colorsquare a été initié à partir du constat que les arts visuels étaient délaissés dans l’Allier comparativement aux arts de la rue, aux théâtres et aux opéras et que de nombreux artistes vivant sur le territoire travaillaient hors du département, à Paris ou à Lyon. Des besoins de visibilité, de coordination et de mutualisation ont ainsi été révélés et portés par les élus pour créer un PTCE (Pôle Territorial de Coopération Economique).

 

Créé lors d’un projet de redynamisation du centre-ville, il est le fruit d’un partenariat entre les collectivités et les acteurs culturels et a permis de faire revivre un lieu à forte valeur patrimoniale : un bâtiment du XVième siècle , rénové pour l’occasion dans les normes actuelles.

 

Il a pour objectif de professionnaliser les associations des arts visuels (peintres, sculpteurs, photographes, plasticiens, graveurs…) en misant sur la mutualisation des espaces et des ressources, la coopération et le développement économique du territoire.

 

Ce tiers-lieu s’inscrit dans l’ECi selon plusieurs axes :

  • Limitation des emballages et promotion du réutilisable au niveau du mobilier et de la vaisselle,
  • Approvisionnement local et consommation responsable pour les achats,
  • Développement du numérique éthique et durable : choix d’un hébergeur à Clermont-Ferrand qui utilise la chaleur des serveurs pour chauffer les bâtiments, utilisation de logiciels libres, sobriété des usages, fournisseur de messagerie éthique.

Bénéfices qualitatifs

L’objectif de ce projet est de relocaliser la culture en valorisant les emplois locaux dans le choix des salariés et des fournisseurs.

 

Il s’articule autour de :

 

  • La mutualisation des espaces : partage de salles, d’espaces d’exposition, d’ateliers, avec le théâtre de Cusset, l’espace Chambon, et l’ensemble des associations locales, orientation vers la conception de salles modulables. Des réflexions sur l’itinérance des activités est menée pour favoriser l’accès de la culture à tous.
     
  • La mutualisation des équipements : des réflexions sont en cours au sein du PTCE pour mutualiser l’achat de gros matériels pour les artistes : tels que des imprimantes 3D à terre ou des imprimantes à UV pour le textile. L’accès à de tels équipements permettant à certains artistes de répondre à des marchés publics.
     
  • La sensibilisation des artistes : Le statut de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) permet d’impliquer toutes les parties prenantes du secteur car ils prennent part aux décisions de fonctionnement et de développement.
     
  • Des ateliers : ateliers de transformation en objets d’art des objets issus de la recyclerie (seconde main) ou d’objets qui ne peuvent plus du tout être revendu ; ateliers de peinture où les solvants sont réemployés.

Bénéfices quantitatifs

  • 1 agrément ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale)
  • 5 pôles d'activités
  • 1 musée numérique
  • 3000 personnes sensibilisées
  • 200 usagers réguliers
  • Structures accompagnées : l'Accorderie, Dahlir 03, un centre social
  • 600kg de livres de seconde main récupérés en 6 mois
  • 300 kg de livres de seconde main vendus
  • 100kg de meubles valorisés en 6 mois
  • 70% d'économie sur les livres
  • 80% d'économie sur les meubles
  • Valorisation d'un bâtiment du XVème siècle inexploité par la municipalité.

Etapes de l'initiative

En 2017, l’Atelier d’Art de Vichy est né d’une décision de la municipalité de Vichy de changer le statut de l'Atelier d'Art municipal.
Dans un premier temps, la SCIC voulait maintenir les activités déjà en place. Ensuite, elle avait pour objectif de stabiliser son modèle économique.

La pandémie du Covid-19 a eu un impact sur la SCIC qui a donc décidé de miser sur des perspectives partenariales pour renforcer l’attractivité du bassin de vie de Vichy Communauté en contribuant à la qualité de vie des habitants.

Pour cela, elle a proposé plusieurs offres artistiques et culturelles complémentaires.

En 2021, le tiers lieu ColorSquare a été créé pour permettre aux habitants de Vichy de bénéficier d'un pôle artistique et culturel.

Facteurs d'accélération et freins

Leviers :

  • La coopération avec le statut de SCIC, qui permet d’impliquer toutes les parties prenantes du secteur
  • Soutien de la municipalité

 

Frein :

  • Pandémie du COVID-19

Domaines d’activités

  • Services
  • Recyclage
  • Culture

Partenaires

  • Ville de Cusset

  • Ville de Vichy

  • Agglomération Vichy Communauté

Moyens techniques

Modèle économique :

L’Atelier d’Art de Vichy a un budget hybride pour encore 3 ans. Il est basé sur des aides de 2 AMI nationaux (Appel à Manifestation d'Intérêt) : le musée numérique et le tiers lieu en bourbonnais.

Dans 5 ans, l’autonomie financière est prévue avec 70 % des revenus provenant des services fournis : ateliers, médiations, location d’espaces, artothèque… et 30 % provenant des subventions en lien avec l’accueil des publics des quartiers prioritaires et la réinsertion.

 

Equipement :

Le projet a permis la valorisation d'un bâtiment du XVème siècle inexploité par la municipalité.

 

Dispositifs, outils ou méthodologies

Moyen opérationnels :

 

Ces projets, qui, portés par un seul acteur, ne seraient pas réalistes deviennent légitimes et cohérents à plusieurs. La démarche du Pôle territorial de coopération économique (PTCE) s’inscrit en complément de l’offre économique « classique » en proposant un développement économique et social au service de tous, où chacun peut trouver sa place. Le PTCE s’appuie sur un tiers-lieu afin de favoriser la mixité, l’échange et la différence. La SCIC AAV a pensé que le format PTCE élargissait son champ d’action au-delà de la SCIC elle-même. Il permettait de sortir de l’ESS pour toucher l’ensemble des acteurs économiques du territoire.

Le statut de SCIC permet d’impliquer toutes les parties prenantes du secteur car ils prennent part aux décisions de fonctionnement et de développement. La sensibilisation et la mobilisation des artistes de la SCIC se diffuse ensuite à l’extérieur. Comment toucher les artistes non-sociétaires reste une question importante. L’intention de la SCIC est de montrer que la coopération est possible et, ainsi, d’inciter le changement vers un autre modèle de société.

 

Les perspectives

La création d’un outil collaboratif pour la mise en réseau des artistes du département au-delà des arts visuels dans la cadre d’un AMI national est en cours en 2022. Cette plateforme culturelle dématérialisée donnerait de la visibilité aux artistes et elle faciliterait les échanges avec les donneurs d’ordres. Elle est pensée, comme le fonctionnement du tiers-lieu, avec les outils du numérique éthique et durable et en partenariat avec les acteurs locaux (développeur du site web, fournisseur d’accès et hébergeur).

Le second projet pour les mois à venir est la mise en place d’un atelier de production d’emballages en carton pour des objets d’art : bijou, livres, chocolats… Cet atelier sera un chantier d’insertion pour les personnes du territoire mais aussi mis à disposition des artistes du tiers-lieu.

 

Moyens humains

5 ETP

 Coopération territoriale
 Tiers lieux
 Culture
 artistes
 tiers lieu
 réemploi
 ESS
 ICC

Modérateur

  • Christèle FIEROBE

    Responsable de projets

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Coopération territoriale
     Tiers lieux
     Culture
     artistes
     tiers lieu
     réemploi
     ESS
     ICC