Biomédé, des plantes pour redonner vie aux sols pollués

  • 2020-04-22 10:00:02
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 70

Solution naturelle de dépollution des sols grâce àla phytoremédiation

  • Porteur principal : Biomédé
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • 40 Avenue Guy de Collongue, 69130 Écully
  • Date de début : avril 2018

Partis du constat que 30% des sols agricoles en Europe sont contaminés par des métaux lourds, notamment le cuivre, Ludovic et Patricia ont fondé Biomédé. La start-up propose de dépolluer les sols grâce à une solution naturelle et vertueuse : extraire naturellement ces métaux avec un mélange de plantes sélectionnées pour leur fonction hyper-accumulatrice. Il suffit ensuite de retirer les plantes pour extraire les métaux lourds. De cette manière, la dépollution ne dégrade pas les sols !

 

Biomédé ajoute même la revalorisation du cuivre capté en fin de process. Ainsi, la start-up déploie un modèle d’économie circulaire à partir des métaux extraits par les plantes. En effet, revaloriser cette matière pour intégrer un approvisionnement alternatif à l’extraction minière permet de diminuer l’impact environnemental des métaux.

 

Les clients principaux de Biomédé sont des agriculteurs devant faire face à la pollution de leur sol par une très forte concentration de métaux lourds comme le cuivre, liée à des traitements importants en termes de quantité. Le cuivre a un effet stérilisant, leur objectif est donc d’en enlever le surplus. Des diagnostics permettent alors de faire une cartographie du terrain et de proposer des plantes qui assureront la phytoremédiation. Ensuite les plantes sont transmises à des laboratoires en R&D pour valoriser les traces métalliques extraites.

Bénéfices qualitatifs

  •  Répondre à un problème environnemental peu connu par le public : 30% des terres agricoles mondiales sont contaminées par les métaux lourds.
  • S’attaquer à un enjeu de santé publique : l’alimentation peut éventuellement être contaminée par ces traces métalliques.
  • Intégrer cette démarche dans une économie circulaire pour les éléments valorisables (cuivre par exemple)
  • Introduire une technologie durable, alternative à l’extraction minière et moins impactante

Bénéfices quantitatifs

Biomédé, c’est :

  • 3 labels et lauréat de 7 prix nationaux dont « innover pour un monde qui bouge » de la CIC, « nourrir le futur » d’InVivo et le prix Lyon Start-Up.
  •  C’est également plus 800 millions de graines plantées
  •  Un travail avec 50 agriculteurs en France
  • Une ouverture vers l’international par la Suisse 

Etapes de l'initiative

2016 : Genèse du projet suite à la sollicitation d’un agriculteur contraint d’abandonner sa parcelle à cause d’un taux trop important de cuivre dans son sol.

2017 : Recherche & développement et premiers essais validés en chambre de culture.

2018 : Premiers essais sur des domaines viticoles prestigieux avec de grands crus classés. Biomédé est récompensée par de nombreux prix, la startup est labellisée par la fondation AgroParisTech.

2019 : Des clients sur plus d’une vingtaine d’appellations classées en Bordelais, Bourgogne, Chablis, Champagne, Cognac, Côte du Rhône. Biomédé est labellisée Frenchtech seeds BPI.

Facteurs d'accélération et freins

Un des facteurs d’accélération du projet a été le soutien dont il a bénéficié. Après avoir été logé à Lyon Start Up, Biomédé a été accompagnée par Beelys et de nombreux acteurs de la Région AURA. Cela a beaucoup aidé les fondateurs pour développer leur produit. La Chambre d’Agriculture les a également mis en relation avec des agriculteurs pour lancer des projets pilotes.

 

Un des freins au départ fut de se lancer sur un nouveau marché. Il a fallu convaincre les premiers agriculteurs, vaincre la résistance au changement et démontrer l’intérêt économique de cette démarche. Avec les retours des premiers clients, c’est devenu plus simple. Aujourd’hui, les agriculteurs sont les premiers à conseiller la solution de Biomédé autour d’eux.

 

Les agriculteurs s’investissent aussi dans la démarche pour régénérer leurs sols et la qualité de leur production. Ainsi, la solution de Biomédé reçoit un bon accueil, même si son adoption dépend souvent des moyens des agriculteurs. Aujourd’hui, Biomédé travaille plutôt avec des domaines prestigieux, pour lesquels la question financière ne se pose pas. Or de nombreux agriculteurs peinent à s’en sortir financièrement, et n’ont malheureusement pas les moyens ou les outils pour remédier à la pollution de leurs terres.

Domaines d’activités

  • Agriculture
  • Services
  • Recyclage

Ressources

  • Métaux
  • Biodiversité

Partenaires

  • La French Tech Seed

  • Beelys

  • Ademe

  • Pôle Terralia

  • Lyon Start Up

  • Anciela

  • Pépite France

  • Adie

  • Chambre d'Agriculture

  • Circul'R

  • Fondation d'entreprise KPMG France

  • P+sitiv Planete

  • Genopôle

Perspectives

Biomédé travaille beaucoup sur le cuivre aujourd’hui. La start-up aimerait élargir son champ d’action à d’autres traces métalliques et développer des produits adéquats pour chaque résidu. Dans ce cadre, Biomédé est lauréat du concours d’innovation « Investissement d’Avenir » de l’ADEME, pour continuer la R&D.

 Accompagnement
 Diagnostic
 Recherche et Développement
 phytoremédiation
  sol
  agriculture
  pollution
  métaux lourds
  plantes
  valorisation
  cuivre
  R&D
  santé publique
  technologie durable

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Accompagnement
     Diagnostic
     Recherche et Développement
     phytoremédiation
      sol
      agriculture
      pollution
      métaux lourds
      plantes
      valorisation
      cuivre
      R&D
      santé publique
      technologie durable