RoValTerre, des cuisines à la terre

  • 2021-06-15 16:06:12
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 703

RoValTerre révolutionne la collecte et la valorisation des biodéchets à coup de pédale et en compostant ce qui ne l’était pas.

  • Structure porteuse : RoValTerre
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • 14 Rue du Chapitre, 26100 Romans-sur-Isère et 20 rue des Corsaires, 26500 Bourg les Valence
  • Date de début : mars 2019

Créé en juin 2019 RoValTerre souhaite détourner les biodéchets des particuliers et des professionnels du circuit classique des ordures ménagères sur l'agglomération Valentinoise. Ces déchets organiques, qui représentent entre 30 à 50 % des poubelles grises, finissent généralement dans des centres d'enfouissement, de valorisation ou des incinérateurs. Par un procédé naturel et simple, le compostage, la matière organique issue des déchets alimentaires peut retourner au sol sous forme d’amendement naturel, utilisable en agriculture biologique.

 

RoValTerre a mis en place un circuit de collecte en porte à porte en vélo remorque afin de transformer les biodéchets en ressources. RoValTerre propose donc une filière locale de tri des déchets compostables avec un faible impact environnemental.

 

RoValTerre gère actuellement 2 sites de compostage de proximité, afin que le transport des déchets de cuisine et de table soit rationalisé et que leur revalorisation crée de la valeur et de l’emploi sur le territoire. C’est tout un travail technique pour composter dans les règles de l’art : broyage, retournement, ré-humidification, surveillance de la montée en température (pour raisons sanitaires), tamisage et conditionnement. La valorisation des déchets biodégradables en compost de proximité permet donc le développement d’une économie circulaire locale.

Coûts de l'initiative

107500 €

Résultats qualitatifs et chiffres clés

  • Mise en place d’une filière vertueuse de revalorisation des biodéchets à faible impact environnemental
  • Proposer des services adaptés à différentes catégories de producteurs de bio-déchets pour leur permettre un tri à la source de ces déchets compostables : restaurateurs, traiteurs, primeurs, cantines, fleuristes, bureaux, boulangeries, organisateurs d’évènements...
  • Anticiper les obligations de la loi AGEC, rendant obligatoire le tri et la collecte séparée des biodéchets au 1er Janvier 2023
  • Contribuer à la démarche écoresponsable de réduction des déchets des professionnels et des particuliers
  • Participer à la sensibilisation pour la réduction des déchets alimentaires, notamment grâce aux pesées à chaque collecte. La réduction du gaspillage alimentaire est ainsi stimulée
  • Montrer que la vélogistique est adaptée au transport de charges lourdes
  • En 2020, RoValTerre a permis le tri et la collecte séparée de 16 tonnes de déchets compostables 
  • Au cours de ses services, RoValTerre a parcouru plus de 1590 km à vélo
  • Estimation des émissions de CO2 évitées : 233, 73 kg
  • Nombre de partenaires effectuant un tri à la source des biodéchets : 32

Historique et perspectives de l’initiative

  • Création de l’association RoValTerre en 2019
  • Mai 2019 : création du site de compostage à Romans sur Isère
  • Juin 2019 : mise en place du tri à la source et de la collecte des biodéchets chez des commerçants romanais
  • Octobre 2019 : tarification des prestations 
  • Février 2020 : mise en place d’un site de compostage de quartier à Valence
  • Mars 2020 : vente du premier compost
  • Février 2020 : achats de vélos électriques et remorques pouvant porter plus de 300 kilos
  • Juillet 2020 : création du premier poste salarié
  • Septembre 2020 : premier point d’apport volontaire de biodéchets pour les particuliers à Valence
  • Novembre 2020 : mise en place du site de compostage de proximité de Bourg les Valences
  • Décembre 2020 : début des collectes des biodéchets à Bourg les Valences et ses alentours

Perspectives

RoValTerre souhaite devenir un acteur incontournable de la collecte et de la valorisation des biodéchets alimentaires sur le territoire de Valence Romans Agglo.

RoValTerre proposera alors à l’agglomération un service de collecte à vélo-remorque pour les particuliers, en prévision de l'obligation du tri à la source des biodéchets au 1er janvier 2023.

Aujourd'hui, ils exploitent 2 sites de compostage de proximité (52T/an). Ils en ouvriront d’autres et feront évoluer certains de ces sites vers des sites de grosse capacité permettant de traiter jusqu'à 700 T/an.

Facteurs d'accélération et freins

Accélération :

  • Mise à disposition gratuite du premier site de compostage a Romans sur Isère par la boulangerie La Fabrique.
  • Obtention de subventions d’État (Programme d’Investissement pour l’Avenir et DIRECCTE) et subvention régionale d’investissement
  • Formation maître-composteur et guide composteurs des membres de l’équipe

 

 

Freins :

  • Difficulté d’accès au foncier pour implanter des sites de compostage
  • Transition du service gratuit au service payant
  • Acquisition d’équipements pour traiter plus de biodéchets (processus de compostage, table de tri, broyeur, zone de lavage)

 

Domaines d’activités

  • Recyclage

Partenaires

  • La fabrique à Romans-sur-Isère

  • La Cité de la Chaussure

  • Dispositif Start-up de Territoire

  • Ecotable

  • Réseau Compost Citoyen

  • IAE Valence

  • Mairie de Bourg les Valences

  • Valence Romans Agglomération

  • Région AURA

Moyens humains

Aujourd'hui 4 personnes travaillent à plein temps sur le projet

C’est une équipe pluridisciplinaire :

  • -un maître composteur et graphiste,
  • -un ingénieur agronome ancien entrepreneur en SCOP et mécanicien cycles
  • -un ancien chef de projet qui est aussi guide composteur
  • une maître composteur et économiste

Financeurs

  • Start-up de Territoire

  • Direccte

  • Région AURA (subvention d’investissement)

  • -50 % d’autofinancement en vendant des prestations et des services en 2021. Objectif de modèle économique autonome fin 2022.
 Plan déchets
 Biodéchets
 Compostage

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Plan déchets
     Biodéchets
     Compostage