La gestion de chantier optimisée par la méthode Lean Chantier et l’économie de la fonctionnalité & de la coopération

  • 2022-06-23 11:43:45
  • /
  • Collectif-grandest.org
  • /
  • 189

SERUE gère ses chantiers avec une méthode de Lean chantier et d’économie de la fonctionnalité et de la coopération qui n’est pas encore utilisée en France dans le secteur du bâtiment.

  • Structure porteuse : SERUE INGENIERIE
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • 4 rue de Vienne, 67300 Schiltigheim
  • Date de début : janvier 2021

SERUE INGENIERIE s’inscrit dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur du bâtiment et du transport en proposant des rénovations énergétiques, en réalisant des projets certifiés « Bâtiment passif » et en proposant une méthode innovante de gestion de chantier, le Lean Chantier.

SERUE INGENIERIE est un Bureau d’Etude d’ingénierie dans les infrastructures et le bâtiment dont le coeur de métier est la maitrise d’oeuvre. Créé en 1965 par Francis Burckle, l’entreprise est reprise fin 2013 par Martial Deboeuf et Thierry Schmitt. Avant de reprendre l’entreprise, le dirigeant a suivi une formation de repreneur-développeur de PME à l’école de management de la CCI de Strasbourg. Au cours de cette formation, il a pu mesurer les problèmes internes à l’entreprise et il a cherché une méthode de résolution de problèmes à proposer aux équipes. C’est à ce moment que Martial Deboeuf commence à mettre en place le Lean office (inspiré du Lean Management, une méthode de gestion et d’organisation du travail qui vise à améliorer les performances d’une entreprise), afin d’enlever des blocages et de permettre une amélioration continue. SERUE se sert de la méthode Lean office pour améliorer la qualité de vie au travail. L’implémentation de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération s’inscrit dans la continuité de cette démarche avec le début du Lean Chantier.

Résultats qualitatifs et chiffres clés

Le Lean Chantier est une pratique d’optimisation des interactions et de l’efficacité des projets. Ce processus s’effectue en différentes étapes, dont la première nécessite d’identifier les gaspillages au sein d’un projet.

  • La qualité de vie au travail améliorée : SERUE accompagne les entreprises pour réduire la pénibilité du travail, par exemple sur la façon de ranger les outils et l’anticipation des besoins. Ce travail de réorganisation permet également d’éviter les objets qui traînent et donc les blessures sur chantier.
  • Une coopération plus développée sur les chantiers : La méthode Lean Chantier permet de travailler en coopération entre les entreprises dans une logique d’échanges et d’efficacité.
  • Diminuer les déchets de chantier par la gestion de la logistique : Par exemple, l’entreprise chargée de livrer des gaines de ventilation fait actuellement une seule livraison et les gaines sont stockées sur chantier. Ces gaines vont gêner. Elles seront déplacées plusieurs fois et donc abîmées. Le jour de la pose des gaines, certaines ne seront donc pas utilisables. Une perte de temps et d’argent est donc engendrée le temps de commander de nouvelles gaines. SERUE propose de gérer les livraisons autrement. Pour ces mêmes gaines, elles devront être livrées la semaine de la pose. Cette gestion explicite est fiable et permet d’anticiper les difficultés et de ne pas mobiliser toute l’équipe inutilement. Les entreprises ayant adopté cette méthode ont constaté que les délais et le budget étaient tenus.
  • Un processus simplifié : La méthode Lean se veut simple afin de ne pas contraindre les employés de chantiers avec de nouveaux outils. Le processus de réunion est également simplifié, il n’y a plus de compte rendu des plannings mais une photo des tableaux de réunions.
  • Une progression de chantier rapide : La méthode Lean permet à chacun de progresser dans ses missions et dans son métier. Les chantiers sont également gérés plus efficacement grâce à l’anticipation des contraintes et permet un temps de réaction rapide face aux imprévus et aux incertitudes du quotidien. Cela est rendu possible grâce à un suivi sur 3 semaines et un engagement des chefs de chantier indiquant la date et la durée de leur venu sur chantier. Pour chaque entreprise, le taux de promesse tenue est suivi ainsi que le pourcentage de présence en réunion qui sont des indicateurs affichés en salle de réunion afin d’encourager une certaine rigueur.

/

Historique et perspectives de l’initiative

  • 1965 : Création de l’entreprise
  • 2013 : Reprise de l’entreprise par Martial Deboeuf et Thierry Schmitt
  • 2014 : Début d’implémentation du Lean office issu du Lean manufacturing
  • 2020 : Martial Deboeuf commence à suivre la formation EFC et déploie la démarche Lean chantier

Perspectives :

  • Développer la logistique et la gestion des déchets de chantier est la prochaine étape.
  • L’objectif à terme est d’ouvrir « le Lean Institut » où viendront se former les maîtres d’ouvrage, les architectes et les entreprises aux outils et techniques développés pour le Lean office et le Lean chantier. L’objectif est de proposer une vision globale et complète de gestion de projet en mode Lean, qui permette une approche coopérative et partagée en offrant une meilleure maîtrise des délais, des coûts et de la qualité. L’obtention de la certification QUALIOPI permettra le démarrage des formations en Septembre 2022.

Facteurs d'accélération et freins

Freins :

  • Une méthode héritant d’un nom mal perçu : La méthode Lean n’a pas bonne presse pour ceux ayant l’expérience d’une utilisation pour optimiser les effectifs. Ici, la méthode Lean est utilisée à des fins d’amélioration de la qualité de vie au travail et de l’efficacité des chantiers dans l’objectif de retirer les irritants qui empêchent les salariés d’être heureux au travail. Il y a donc un travail pédagogique et de communication à effectuer pour partager l’intérêt de cette méthode.
  • Le défaut de la méthode : Si une entreprise ne joue pas le jeu de la transparence et ne s’engage pas, le chantier en pâtira. L’engagement de chacun est donc encouragé par les indicateurs affichés en salle de réunion.

Facteurs d’accélération :

  • La réglementation : Un décret va rendre obligatoire la gestion des déchets de chantier. La méthode Lean Chantier est prête pour cette gestion et permettra de faciliter cette transition pour les entreprises.
  • La formation : Le dirigeant de SERUE a suivi la formation EFC proposée par Initiatives Durables, ATEMIS et l’ADEME. Les équipes de SERUE ont transposé les outils mis en place en Lean office sur le chantier. La formation a permis d’être accompagné dans cette réflexion dans un souci de coopération entre la maitrise d’oeuvre et les entreprises.
  • Une méthode rassurante : Les industriels sont déjà acculturés à la méthode Lean et cela les rassure de l’appliquer sur chantier. Ainsi, le sujet n’est plus le prix mais comment le chantier sera réalisé et avec quel type d’accompagnement. C’est une nouvelle façon d’instaurer un dialogue avec les maitres d’ouvrage. SERUE met en place cette méthode systématiquement dès qu’ils ont la gestion du planning. Les maitres d’ouvrage sont parfois réticents face à cette méthode innovante dont SERUE est le pionnier. Cependant, ils ont tous souhaité continuer la gestion Lean une fois que celle-ci a été testée.

Domaines d’activités

  • Construction
  • Energie
  • Industrie
  • Mobilité
  • Transport

Ressources

  • Efficacité matière
  • Efficacité énergétique
  • Matériaux de construction

Partenaires

  • Initiatives Durables

  • ATEMIS

  • ADEME

Moyens techniques et méthodologies

SERUE Ingénierie intervient à la fois sur des Marchés publics (60% du CA), et sur des Marchés privés (40% du CA) avec différentes fonctions.

Moyens humains

60 salariés

 Economie collaborative
 Economie de fonctionalité
 Expérimentation
 Gouvernance
 Modèles d’affaires
 Modèles économiques
 construction
 chantier
 aménagement
 rénovation énergétique
 transport

Modérateur

  • Auteur de la page

  • Amandine Ameline

    Chargée de mission


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Economie collaborative
     Economie de fonctionalité
     Expérimentation
     Gouvernance
     Modèles d’affaires
     Modèles économiques
     construction
     chantier
     aménagement
     rénovation énergétique
     transport