Synergie industrielle : réemploi d'équipements électriques et électroniques usagés

  • Date de début : septembre 2017
  • 6 Rue Victor Lafuma, 26140 Anneyron
 GPRA
  synergie
  écologie industrielle et territoriale

Certains équipements récupérés par CLK informatique ne peuvent pas être réparés et deviennent donc des déchets. Ceux-ci étaient auparavant collectés et dépollués. Les employés du Laboratoire Aguettant et de l’entreprise Lafuma utilisent un parc de matériel informatique qui doit être renouvelé régulièrement. Ceux-ci étaient auparavant collectés et recyclés.

Lors d’un atelier de méthodologie iNex Circular, CLK Informatique et Lafuma ont rencontré la société Trira, acteur de l’ESS spécialisé dans la collecte, le réemploi et le recyclage des DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques). Une collecte est prévue auprès de CLK lorsqu’il sera possible pour Trira de mutualiser la collecte.

La société Trira travaillait avant l’atelier avec le site de Lyon du laboratoire Aguettant. Cette nouvelle rencontre a été l’occasion de renforcer la confiance en insistant sur l’effacement des données, et de recevoir des produits réemployables. Une première collecte de PC portables a eu lieu en mai 2018, ils ont été reconditionnés.

Bénéfices qualitatifs

  • Economiques : Pour les équipements réemployables, seul le transport est facturé. Le coût dépend de la possibilité de mutualiser le transport. Sinon lorsque les équipements ne sont pas réemployables, la manutention puis la dépollution représentent des coûts supplémentaires.
  • Environnementaux : Ces équipements seront réemployés au lieu d’être démantelés. Par ailleurs, l’accent est mis par Trira sur la nécessité de grouper les collectes et donc de réduire les émissions de CO2.

Bénéfices quantitatifs

  • Perspectives de l’entreprise en matière d’écologie industrielle : Les ateliers ont été l’occasion d’une forte avancée pour les 3 acteurs. La société Trira a ainsi mis en place sur le site de Lafuma une zone de collecte du plastique et des canettes à l’aide de meubles de collecte. Cette même opération est en discussion avec le laboratoire Aguettant.

Facteurs d'accélération et freins

  • Présence d’un acteur local et de l’ESS disposant de compétences de collecte et de traitement
  • Organisation d’une réunion animée par TRIRA et la CCPDA pour faire connaître les solutions locales de traitement des DEEE
  • Existence et implication du club entreprises Amplitude (réunissant plus de 100 entreprises)
  • Une organisation tripartite : deux bureaux d'études, la collectivité Porte de DrômArdèche et Rhône-Médian chargés de mobiliser les entreprises et acteurs locaux (une développeuse économique et une chargée de projet en EIT)
  • Une expertise et une méthodologie pragmatique proposées par les deux bureaux d'études avec un accompagnement individualisé auprès des entreprises

Domaines d’activités

  • Chimie
  • Industrie

Ressources

  • Electronique

Partenaires

  • CLK Informatique
  • Vendeur et réparateur de matériel informatique

  • Laboratoire Aguettant
  • Laboratoire pharmaceutique

  • LAFUMA immobilier
  • Fabrication d'équipement de sport et de loisir

  • TRIRA
  • Entreprise sociale et solidaire collectant et recyclant les DEEE et déchets non spécifiques

    Moyens techniques

    •stockage dans endroit propre et à l’abri

    Dispositifs, outils ou méthodologies

    synergie mise en oeuvre dans le cadre d'une démarche d'EIT active depuis 2016

    Moyens humains

    Moyens activés par les entreprises

    • Humains : participation des entreprises à 2 ateliers ; visites sur site

    Méthode/temps investi par l’accompagnateur (1,5j)

    • Visites de sites avec Trira
    • Suivi des relations commerciales

    Autres intervenants

  • INEX
  • iNex œuvre pour trouver des débouchés aux sous-produit ou déchets et aide à trouver des matières premières à moindre coût disponibles localement.

  • Communauté de Communes Porte de DrômArèche
  • Fort d'une véritable identité sur le plan patrimonial, économique et riche en termes d’équipements et de services, le territoire de la communauté de communes Porte de DrômArdèche rassemble depuis le 1er janvier 2014 trente-cinq communes. A cheval sur les départements de la Drôme et de l’Ardèche, la collectivité regroupe aujourd’hui quelque 48 000 habitants dans un bassin où la qualité de vie est un véritable atout.

  • Rhône-Médian
  • Le Grand-Projet Rhône-Médian est une démarche initiée depuis 2013, entre la Région et 6 collectivités territoriales réparties sur cinq départements (Rhône, Loire, Isère, Drôme, Ardèche). L'ambition de ce territoire est de faire émerger en 5 ans des projets innovants en matière de transition énergétique, d'aménagement du territoire et de requalification de friches industrielles. Ses axes stratégiques sont l'écologie industrielle et territoriale et le report modal des marchandises. A ce jour, Rhône-Médian a impulsé des projets représentant un investissement potentiel de 30 Millions d’euros sur le territoire, dont 7 Millions d’euros en faveur de l’écologie industrielle et territoriale et 8 Millions d’euros en matière d’aménagement d’espaces économiques.

    Financeurs

  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Communauté de Communes membres de Rhône-Médian
  • Communauté de Communes Porte de DrômArdèche
  • Documents


    Modérateur

  • Auteur de la page

  • Charlotte Blaise

    Chargée de projet en écologie industrielle sur Rhône médian

    Suivre

  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     GPRA
      synergie
      écologie industrielle et territoriale