Stimergy, valoriser la chaleur des serveurs pour chauffer l'eau des bâtiments

Stimergy a développé une chaudière numérique permettant de valoriser la chaleur produite par les serveurs informatiques qu'elle gère en répondant aux besoins en eau chaude sanitaire de bâtiments à chaufferie centralisée (habitat collectif, établissements scolaires,…). L’entreprise grenobloise mène ainsi deux activités simultanément: elle propose une offre de services numériques ainsi qu’une offre de vente de chaleur.
  • Date de début : janvier 2013
  • France
  • 32 rue des Berges, 38000 Grenoble
 Contrat de performance énergétique
 Contracting
 Modèles d'affaires
 Mutualisation d'infrastructures et de services
 Tiers opérateurs
 Serveurs
  Refroidissement énergétique
  Apporteur de solution

La chaudière numérique Stimergy est une innovation née de deux constats :

  • L’augmentation du besoin en services numériques entraine une consommation énorme d’énergie ainsi qu’un impact environnemental tout aussi important. Le flux de données augmente de 25 % chaque année et les serveurs génèrent autant de CO2 que la moitié du trafic mondial aérien. La climatisation nécessaire à leur fonctionnement représente jusqu’à 50 % de l’énergie totale consommée, rendant ces installations très polluantes mais également bruyantes. La consommation énergétique des datacentres est donc un enjeu écologique important.
  • Les réglementations concernant l‘efficacité énergétique des bâtiments sont de plus en plus exigeantes pour les constructeurs qui sont donc à l’affut de solutions pour l'améliorer. L’eau chaude sanitaire représente la première dépense énergétique des bâtiments neufs et la deuxième pour les bâtiments moins récents, il existe donc une réelle volonté de trouver des solutions de chauffage plus économiques et écologiques.

La chaudière permet de répondre à ces enjeux en même temps : Stimergy installe et gère des serveurs qui n’ont plus besoin de climatisation puisque la chaleur est absorbée par un échangeur thermique pour chauffer l’eau chaude sanitaire de bâtiments.

Stimergy propose trois types d’offres :

  • Certaines structures utilisent les deux services simultanément et chauffent leur eau avec leurs propres serveurs, c’est le cas de l’Université Lyon 3. Cette offre peut également concerner des collectivités ou des exploitants de bureaux.
  • Des bailleurs, collectivités ou promoteurs hébergent les serveurs dans leur bâtiment mais n’utilisent que la chaleur qu’ils produisent, c’est le cas de la piscine de la Butte aux Cailles à Paris.
  • Des sociétés n’utilisent que les ressources informatiques telles que la sauvegarde de données ou l’hébergement temporaire (en raison d’un dommage sur leurs propres serveurs par exemple). Stimergy travaille notamment avec des studios d’animation 3D dont l’activité est très gourmande en capacité de calcul et qui ont donc besoin des capacités des data centers. 

Bénéfices qualitatifs

L’objectif de Stimergy est de continuer à développer les salles de serveurs et l’offre de services informatiques afin qu’elle reste adaptée au marché et soit pérenne. Elle a également pour but l’amélioration de la performance énergétique de ses installations.

Bénéfices quantitatifs

L’énergie fatale est valorisée et des économies d’énergie sont réalisées.

Les serveurs n'ont plus besoin d'être climatisés, cela représente des économies d'énergie conséquentes et supprime la nuisance sonore liée à ces dispositifs. 

Les économies d'énergie représentent jusqu’à 60 % des factures énergétiques d’eau chaude sanitaire.

Etapes de l'initiative

Juillet 2013 : première chaudière Stimergy installée pour alimenter des logements sociaux

2014 : partenariat avec l’Université de Lyon, des serveurs et une chaudière sont installés à l’Université Lyon 3 qui bénéficie simultanément des services numériques et du chauffage

2015 : Levée de fonds de 1.25 millions d’euros

2016 : Nouvelles installations à Grenoble, Nantes (40 logements sociaux) et Paris (Piscine de la Butte aux Cailles)

2017 : De nombreuses installations en cours ou à l’étude. Levée de fonds en cours.

Facteurs d'accélération et freins

L’innovation est un pari, il faut arriver à se faire une place sur un marché très concurrentiel où la différentiation n’est pas aisée que ce soit au niveau des services numériques ou des solutions énergétiques. La double activité de Stimergy lui permet de se différentier, notamment par les prix. Le gain économique immédiat est en effet motivant.

L’innovation est également un point central, l’entreprise développe un système de datacentres en réseau (les serveurs sont répartis sur le territoire) et travaille en partenariat avec l’lNRIA, institut national de recherche en informatique et en automatique. En outre, l’intérêt grandissant pour cette technologie rassure les clients potentiels.

Stimergy bénéficie d’un accompagnement par HP entreprises aux côtés de dix autres start-up.

Domaines d’activités

  • Construction
  • Energie
  • Industrie
  • Financement
  • Administration

Ressources

  • Efficacité énergétique
  • Energie fatale et de récupération
  • Réseaux de chaleur

Partenaires

  • Université Lyon III Jean Moulin
  • INRIA
  • Institut national de recherche en informatique et en automatique

  • Ecoprod
  • Ville de Paris
  • Nantes Métropole Habitat
  • Nexity
  • Conseil départemental de l’Isère
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • HP
  • Eit KIC InnoEnergy
  • OPAC 38
  • Réseau Entreprendre
  • Eit Digital
  • Moyens techniques

    L’installation des chaudières numériques est simple, elles ne nécessitent pas beaucoup d’espace et peuvent s’intégrer sur un système déjà existant.

    L’installation de serveurs demande des travaux plus conséquents, il faut aménager une salle dédiée sécurisée et équipée de la fibre optique. 

    Moyens humains

    Stimergy emploie une quinzaine de personnes aux profils variés en raison de la double activité de l’entreprise.

    Financeurs

  • Demeter Partners et Philtrust innovation
  • Première levée de fonds.


    Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Contrat de performance énergétique
     Contracting
     Modèles d'affaires
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Tiers opérateurs
     Serveurs
      Refroidissement énergétique
      Apporteur de solution