Sac à dos et accessoires en matériaux surcyclés de la filière textile locale

  • 2022-06-29 10:49:01
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 204

Un sac à dos produit artisanalement à partir de matériaux surcyclés issus de matières premières non valorisées de la filière textile

  • Structure porteuse : Ratio
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • régionale
  • 251, chemin de la Cumane 38470 CHANTESSE
  • Date de début : février 2021

Thibault Claisse, le fondateur de la marque Ratio, a travaillé pendant 15 ans dans la communication en tant que graphiste et directeur de création. Passionné de vélo, il ne trouvait pas de sac à dos adapté à ses besoins, produit localement et à partir de matériaux écoresponsables. Thibault a donc confectionné le sac correspondant à son besoin. Celui-ci a tout de suite créé un engouement parmi ses proches. Il a donc questionné la viabilité du projet de créer sa marque en économie circulaire. Les premiers partenariats se sont conclus en 2019 avec des industriels de la filière textile, en Rhône-Alpes, avec la philosophie suivante : « il y a bien assez de marques de sacs à dos. Il faut éviter d'ajouter des déchets à l’existant. ». Ratio questionne le cycle de vie des produits et les habitudes de consommation des utilisateurs finaux. La marque a ainsi décidé de travailler avec les invendus et les rebus de production de la filière textile locale et propose une garantie de réparation à vie sur tous ses produits.

 

La marque Ratio sollicite les industriels de la région pour identifier avec eux les stocks de matériaux invendus et déclassés ainsi que les chutes de production qui peuvent rentrer dans la production de ses produits. De ces collectes, qui permettent de valoriser une démarche commune autour de l’économie circulaire, naissent des séries de sacs à dos et d’accessoires produits très localement et à la demande.

Résultats qualitatifs et chiffres clés

Valoriser les matériaux invendus, déclassés ou les chutes de production de la filière textile locale.

  • Approvisionnement durable des matériaux : Ratio a fait le choix de travailler à partir de matières premières non valorisées de la filière textile en Auvergne-Rhône-Alpes (invendus, matériaux déclassés, chutes de production…). Chaque objet produit est ainsi l’occasion de valoriser des matériaux destinés à la destruction ou au recyclage.
  • Écoconception des produits : Tous les produits sont fabriqués artisanalement en France, dans l’atelier des Pentes de la Croix-Rousse, à Lyon. Les produits sont fabriqués à la demande, à partir de matériaux surcyclés, permettant de sortir d’une logique de surconsommation et de surproduction. Ainsi, la marque Ratio ne propose pas de soldes, n’a pas de stock et ne produit que ce qui sera utilisé.
  • Mutualisation et écologie industrielle et territoriale : L’entreprise crée des partenariats avec des acteurs industriels de la région afin de valoriser leurs stocks dormants ou déclassés. Afin d’offrir une réponse à l’échelle des enjeux industriels, un travail est mené parallèlement pour structurer la filière de l’upcycling à travers la coordination des collectes et la mutualisation des ressources avec le CUT (Collectif Upcycling Textile).
  • Consommation responsable et allongement de la durée d’usage : Pour allonger la durée de vie des produits, Ratio offre une garantie de réparation à vie. Cette démarche permet de replacer la notion de service et de savoir-faire local au cœur des valeurs des consommateurs.
  • Les rebus de la filière textile locale sont revalorisés : Le surcyclage est au cœur du projet porté par Ratio et de la fabrication des sacs. L’upcycling implique souvent un stock limité ou variable de la matière première utilisée et nécessite de travailler sous forme de séries limitées.
  • Des produits qualitatifs et adaptés aux besoins des cyclistes : Des contraintes très spécifiques ont été définies pour les matériaux recherchés : étanchéité, résistance à l’abrasion, au soleil, au froid, bonne tenue, poids, esthétique, etc.
  • 2 kilomètres de tissus sauvés en 2021

Historique et perspectives de l’initiative

2019-2020 : Création de partenariats avec des industriels de la région
Prototypage des modèles à partir des stocks proposés par les industriels

2021 : Lancement de la marque en e-commerce en pleine pandémie de Covid
Communication conjointe avec les industriels autour de la démarche d’upcycling

2022 : Distribution des produits en boutiques spécialisées (Cycles)

Facteurs d'accélération et freins

Freins :

  • Collaboration artisan/industriel : Il existe une différence d’échelle marquante entre ces deux types d’acteurs. Les industriels produisent en grande quantité et le travail de tri des matériaux destinés à l’entreprise Ratio représente un travail supplémentaire.
  • Le stockage : Si la matière n’est pas stockée chez les partenaires industriels, il faut donc la stocker ailleurs. Cette problématique se transpose ensuite sur les marques. C’est pourquoi Ratio prévoit de se décentraliser afin d’avoir une plus grande capacité de stockage.
  • La contrainte de la main d’œuvre en maroquinerie : Les matériaux sont lourds et requièrent l’utilisation de machines industrielles, ce qui rend plus complexe le travail en coopération avec les ESAT. Par ailleurs, la marque Ratio n’utilise pas de cuir, or les maroquiniers sont formés en priorité sur le cuir.
  • La contrainte des minimums de commande : Ratio est une petite marque et a besoin de certains matériaux neufs comme les fermetures à glissière et les boucles. Cependant, les minimums de commande imposés par les grandes marques sont souvent démesurés par rapport aux besoin de l’entreprise. Pour pallier cet obstacle, Ratio travaille avec le collectif Feat.coop pour grouper les commandes.
  • Contrainte liée au fait de travailler avec des matériaux issus de réemploi : Cette démarche nécessite d’appliquer une logique inverse en terme de sourcing, de prototypage et de design. Ratio part du matériau afin d'exploiter au mieux ses propriétés. Cette contrainte crée finalement une opportunité en termes de créativité et de qualité. Avec l’industriel Diatex, Ratio a par exemple identifié un surplus de tissu initialement destiné au sacs d'intervention du GIGN. Ces matériaux qui regroupent toutes les propriétés recherchées par la marque, présentent parfois une technicité supérieure aux standards du marché.

 

Facteurs d’accélération : Techtera a aidé la marque à identifier les acteurs de la filière les plus opportuns. Ratio a ensuite développé seul ses partenariats : AJ Biais a été le premier à répondre à l’appel. Sensibles à la démarche proposée par Ratio, ils ont identifié ensemble les rebus de production pouvant entrer dans la composition des produits. Par la suite, l’identification des partenaires s’est faite en fonction des besoins précis du projet : matériaux techniques, destinés à un usage outdoor, étanches et résistant à l’abrasion.

  • La contrainte réglementaire : certaines entreprises s’emparent de ces contraintes afin de mettre en place des solutions de revalorisation.
  • Le besoin de traçabilité des déchets : Les clients ont besoin davantage de traçabilité sur la gestion de leurs déchets. L'upcycling proposé par Ratio apporte une réponse à cette problématique.
  • Participation à la rencontre Demain le textile : Ratio a reçu le soutien de Techtera dans le cadre de l’événement Demain le textile en 2020 et 2021. Cette étape a permis de rencontrer les premiers partenaires. Une fois le premier partenariat en place, il est plus facile de convaincre d’autres entreprises.

Domaines d’activités

  • Artisanat
  • Industrie
  • Recyclage
  • Commerce

Ressources

  • Déchet
  • Textile

Partenaires

  • Diatex
  • Collecte et valorisation de stocks déclassés ou invendus


  • AJ Biais
  • Collecte et valorisation de fin de séries et chutes de production


  • Alpex
  • Collecte et valorisation de stocks déclassés ou invendus


  • Saint-Clair Textile
  • Collecte et valorisation de chutes de production et prototypes


  • Acousteam
  • Collecte et valorisation de chutes de production


  • Médiathèques et librairies
  • Collecte et valorisation de cartons d’emballage

Moyens techniques et méthodologies

/

Modèle économique

  • Production de sacs à dos à la demande en séries limitées.
  • Distribution très ciblée auprès d’un segment en plein développement (cyclistes urbains)
  • Achat de stocks invendus (stocks limités) ou déclassés à moindre coût
  • Collecte de chutes de production (don) de matériaux permettant de valoriser une main d’œuvre locale à sa juste valeur

Voici les facteurs clés de la réussite d’une telle initiative :

  • Mutualiser les ressources collectées avec d'autres marques, associations et écoles dont les besoins réguliers permettent de pérenniser des partenariats avec des acteurs industriels de la filière
  • Aborder la confection dans une économie d'échelle qui permette de réduire le coût du produit fini tout en valorisant une main d’œuvre locale

 

Les perspectives

Thibault Claisse souhaite développer avec Feat.coop la solution proposée par le Collectif Upcycling Textile (CUT) qu'il avait lancé parallèlement à la création de Ratio. Le projet repose sur une plateforme qui référence les stocks dormants de la filière locale. Il s'agit de favoriser les dynamiques collectives pour promouvoir l'économie circulaire et l'entraide dans la filière locale. Par ailleurs, Thibault Claisse, aujourd’hui unique salarié de Ratio, réfléchi à embaucher pour l’année 2022

Moyens humains

1 ETP

 Consommation responsable
 Circuits courts
 Approvisionnement durable
 EIT
 Filières locales
 Sac-à-dos
 vélo
 bag
 sac
 textile

Modérateur

  • Oriane Marignier

    Chargée de mission économie circulaire Pôle Innovation et Animation Territoriale

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Consommation responsable
     Circuits courts
     Approvisionnement durable
     EIT
     Filières locales
     Sac-à-dos
     vélo
     bag
     sac
     textile