Méthajoule (Chadasaygas)

  • 2021-07-12 14:30:00
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 1 016

Déploiement d’une solution de méthanisation territoriale et collective sur un territoire de moyenne montagne

Projets de méthanisation territoriale locaux avec montage économique innovant (partenariat public-privé). La méthanisation : processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d’oxygène grâce à un écosystème microbien complexe, reproduisant les conditions de digestion d’une vache. Elle permet de valoriser des sous-produits organiques pour la production d’énergie (le biogaz) et la production d’un amendement fertilisant (le digestat). Les matières méthanisables sont : les effluents de l’élevage, les résidus agricoles de culture, les résidus forestiers, les eaux usées, les déchets urbains solides, les déchets d’animaux, les résidus industriels. Le projet Salers Biogaz : 2 sites d’exploitation, l’un à Saint Bonnet de Salers, l’autre à Sainte Eulalie • Répartition basée sur les besoins énergétiques territoriaux • Spécialisation des sites – Fourniture de chaleur – Compostage – Production de froid – Production de bioGNV • Saint-Bonnet-de-Salers : • 300 habitants • Proximité immédiate de la coopérative laitière pour la fourniture de chaleur. La coopérative regroupe 60 producteurs laitiers et emploie 20 personnes. Caractéristiques de l’unité de traitement : - Voie sèche discontinue - Projet entre 3,5 et 4 millions d’euros - Puissance de 485 KW électriques - Une quinzaine exploitants agricoles, fédérés autour de ce site et situés à une dizaine de kilomètres, assurent l’approvisionnement en matière - Base d’intrants : 11 000 tonnes d’effluents agricoles, déchets verts et résidus de culture • Sainte-Eulalie : espace d’activités 360 / ZA intercommunale HQE • 1 déchetterie+ centre technique intercommunaux • 1 hôtel d’entreprises • 1 brasserie, 1 pépiniériste Caractéristiques de l’unité de traitement : - Puissance initiale 500 KW électriques - Une quinzaine exploitants agricoles, fédérés autour de ce site et situés à une dizaine de kilomètres, assurent l’approvisionnement en matière - Distribution de chaleur sur la zone d’activités pour les entreprises dont une brasserie de bières (récupération des déchets pour les valoriser en méthanisation)

  • Porteur principal : Partenariat public privé - Salers Biogaz : société dédiée à l’exploitation des installations de la Communauté de communes du Pays de Salers (CCPS) - Salers Biogaz regroupe GC participations, la CCPS via une SEM et le fonds départemental SOFICAN - Participation du fonds régional OSER au financement des 2 unités.
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • - Approvisionnement en matières dans un rayon d’une dizaine de kilomètres - Contrat de rachat avec EDF sur réseau national
  • Adresse des sites de production : - Emparrage 15140 Saint Bonnet de Salers - Espace d’activité 360 degrés 15140 Sainte Eulalie
  • Date de début : mars 2017

Méthajoule et la communauté de communes du Pays de Salers se sont associés au sein de la société Salers Biogaz pour déployer plusieurs unités de méthanisation sur le territoire intercommunal.

À ce jour, deux sites ont été construits à Saint-Bonnet-de-Salers et à Sainte-Eulalie.

Ces méthaniseurs sont une réponse au traitement des effluents d’élevage du territoire et à la transition énergétique. Pour chaque unité, une dizaine d’agriculteurs situés à une dizaine de kilomètres assurent l’approvisionnement en matière. Le gisement est complété par les déchets verts du territoire et des co-produits végétaux. Ainsi, le méthaniseur permet de produire du biogaz valorisé en électricité et en énergie thermique, notamment utilisée par des consommateurs situés à proximité : une coopérative laitière, une brasserie de bières...

Bénéfices qualitatifs

  • ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Traiter et valoriser localement les matières organiques produites dans une logique de gestion durable
  • Favoriser l’autonomie énergétique du territoire : construire un projet énergétique de territoire.
  • Soutenir les filières existantes : agricoles, petites industries agro-alimentaires…
  • Proposer un modèle de méthanisation adapté aux systèmes agricoles en place et au territoire (élevage, zone de moyenne montagne).
  • Proposer un modèle de gouvernance innovant avec la collectivité et développer des synergies entre les acteurs du territoire.

Bénéfices qualitatifs :

L’implantation de plusieurs unités de méthanisation permet d’assurer un maillage efficace en adéquation avec les spécificités du territoire. Le dimensionnement des sites est adapté au gisement disponible avec l’objectif de traiter et valoriser les déchets au plus près de leur production. 

La valorisation locale de ces matières se traduit par la création de réseaux de chaleur, la production de bioGNV pour alimenter des camions de collecte d’ordures ménagères.

Bénéfices quantitatifs

Bénéfices quantitatifs (objectifs) :

Capacité de traitement de matières : 16 000 tonnes par an

Puissance électrique moyenne (puissance du co-générateur) : 330 à 500 kW

Etapes de l'initiative

  • Etude faisabilité démarrée fin 2013- début 2014
  • Création de la société
  • Développement du projet
  • Autorisations réglementaires
  • Financement
  • Début du chantier 2015
  • La première unité a été mise en service en mars 2017.

Facteurs d'accélération et freins

  1. Les clés de réussite
    • Ancrage territorial du projet

. Partenariat avec la collectivité

. Intégration du projet dans une logique de développement de territoire global

    • Synergie entre tous les acteurs du projet
    • Adéquation entre le gisement et le débouché
    • Une technologie adaptée au gisement
  1. Quelques pistes pour l’acceptabilité des projets
    • La méconnaissance génère les inquiétudes
    • L’absence de communication / le « silence » génère la suspicion
    • Identifier ces inquiétudes pour y apporter une réponse claire et documentée
    • S’appuyer sur des relais locaux de communication : élus, habitants, agriculteurs
  • Les points forts, les difficultés rencontrées

Points forts

  • Bonne acceptabilité des agriculteurs fournisseurs
  • Bon soutien des collectivités locales

Difficultés

  • 1er projet donc difficultés de financement (partenaires bancaire) car prise de risque importante sur une technologie plus difficile à financer car moins répandue (voie sèche discontinue)
  • Unité en collectif : interrogation sur le mélange de fumiers (plan sanitaire, qualité …)
  • Nécessité de pédagogie

Domaines d’activités

  • Agriculture
  • Energie

Ressources

  • Déchet
  • Biodéchet
  • Energies renouvelables
  • Biogaz
  • Méthanisation
  • Réseaux de chaleur
  • Cogénération

Partenaires


  • Communauté de communes du Pays de Salers

  • Agriculteurs

  • Fonds OSER

  • ADEME

  • Région Auvergne-Rhône-Alpes

  • Union Européenne (FEDER)

Moyens techniques

  • 2 unités construites entièrement
  • 4 casiers de fermentation (30 m de long par 6 m de large et de haut)
  • Ils peuvent contenir 450 tonnes de matières chacun
  • Le temps de séjour moyen de la matière est d’environ 28 jours

 

Dispositifs, outils ou méthodologies

Des unités collectives de taille moyenne ont été conçues pour répondre à des problématiques locales et proposer des solutions sur mesure.

Les effluents sont collectés auprès d’une vingtaine d’agriculteurs. Le gisement est complété par les déchets verts du territoire.

Le biogaz produit est valorisé en électricité, en énergie thermique et en bio GNV.

Les agriculteurs récupèrent le digestat pour l’épandre sur leurs parcelles.

 

Moyens humains

1.5 ETP par site en exploitation

Financeurs

  • Union Européenne
  • via le FEDER


  • ADEME

  • Fonds OSER

  • Pool bancaire : Caisse d’Epargne Auvergne Limousin, Crédit Mutuel Massif Central, Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes

  • Fonds propres des sociétés de projet

Financement

Fonds propres, crédit bancaire et subventions

Témoignages

« Le Pays de Salers et la méthanisation

La Communauté de Communes du Pays de Salers a la volonté d'appuyer son développement sur le déploiement des énergies renouvelables.

Territoire d'élevage, le Pays de Salers, recèle un potentiel insoupçonné jusque-là: le fumier!

Le concept global de cette démarche repose sur le fait que le développement de la méthanisation doit être abordé comme un véritable projet de développement. En premier lieu, il vise l'autonomie énergétique du territoire. En second lieu, il doit permettre aux habitants et aux entreprises du territoire de disposer d'une source pérenne d'énergie à un tarif avantageux. Enfin, il doit également être à même d'apporter des services aux agriculteurs dans une logique d'autonomie de leur exploitation ainsi que favoriser la création d'emploi localement. »

 

La Communauté de Communes, après une étude de faisabilité et la validation du concept et du modèle économique, a lancé le projet de méthaniseurs, avec la société Salers Biogaz.

« Engagée à 100% dans ce projet, tant collectif que participatif la Communauté de Communes soutien sa mise en place et veille au volet territorial aussi bien au niveau des agriculteurs, des communes que du monde de l’entreprise. L'un des principaux objectifs et clef de succès est que l’énergie produite soit consommée sur place. »

http://www.pays-salers.fr/le-pays-de-salers-et-la-methanisation#ad-image-3

 Coopération territoriale
 Filières locales
 Mutualisation d'infrastructures et de services
 Méthanisation
 Biogaz
 Effluents
 Elevage
 Agriculture
 Energie
 Déchets Verts
 Electricité

Modérateur

  • Lucas Gueleraud

    Animateur et gestionnaire de contenus WEB

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Coopération territoriale
     Filières locales
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Méthanisation
     Biogaz
     Effluents
     Elevage
     Agriculture
     Energie
     Déchets Verts
     Electricité