Les biens en communs, casiers connectés pour appareil partagés

  • 2021-05-17 14:32:45
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 94

Chaque foyer français possède une trentaine d’objets domestiques qu’il n’utilise pas hebdomadairement. Ainsi, le projet les biens en communs veut permettre de mutualiser l’usage de certains objets domestiques. 

  • Porteur principal : Yann Lemoine 
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • Rhône-alpes 
  • Lyon
  • Date de début : janvier 2020

De nos jours, chaque ménage possède de nombreux appareils domestiques dont il ne se sert que ponctuellement. Par exemple, l’aspirateur dont un exemplaire est vendu toutes les dix secondes en France n’est utilisé en moyenne que 45 minutes par semaine. 

Cette consommation a un fort impact sur la planète, et donc sur le futur, à cause des impacts générés au moment de la production et de la fin de vie de ces appareils, et de l'épuisement des ressources naturelles auquel elle contribue. Et paradoxalement, de nombreux foyers n’ont pas accès à ces appareils, par manque de budget et/ou de place.

Mutualiser l’utilisation du petit électroménager ferait donc sens pour tous : l’utilisateur, les collectivités et la planète.

Avec LBEC, l'idée est de développer un service de location de petits électroménagers stockés dans des casiers connectés installés dans les halls d’entrée des immeubles. Il peut s’agir d’aspirateurs, de fers à repasser, d'appareils à raclette, de mixeurs, d'outils de bricolage, de vidéoprojecteurs, d'imprimantes, etc.

Ce n’est pas du partage, mais de la location par LBEC qui en assure l’entretien. Ce n’est pas non plus de la livraison, les appareils sont disponibles 24h/24 7j/7 dans les casiers.

Ce service apporte à l’utilisateur les avantages de la propriété, du partage et  d’un service géré par un tiers. C’est pour cela qu’il peut pousser beaucoup de personnes à basculer de la propriété vers la mutualisation. 

 

Bénéfices qualitatifs

  • Démocratiser l'accès aux appareils domestiques de bonne qualité pour tous. C’est l'accès à plus d'appareils, de meilleure qualité pour moins cher et sans les contraintes de la propriété, c'est-à-dire des économies pour tous.

  • Créer du lien au sein des immeubles à travers le service : donner son avis, forum entre voisins. 

  • Pour la collectivité : Moins de déchets à gérer, de meilleurs taux de réparation et de recyclage

  • Moins d'impact environnemental et une réduction de l'épuisement des ressources naturelles

 

Bénéfices quantitatifs

  • Réduire le flux d’appareils qui rentre sur un territoire afin de limiter les déchets 

  • 40 appartements = 40 aspirateurs le but ici est de réduire à 8 aspirateurs

  • Travailler avec des réparateurs privés pour remettre l’électroménager en circulation, c’est à dire augmenter le taux de réparation et de recyclage des petits électroménagers 

Etapes de l'initiative

Janvier 2020 :

  • Naissance du projet et de l’idée
  • Participation à un premier concours d’innovation

Premier semestre 2020 : 

  • Préciser la cible par Les biens en communs : interview étudiants

  • Trouver les partenaires pour fournir appareils, casiers et logiciels 

  • Trouver les soutiens financiers

Fin février 2021 : préparation/déploiement du projet et phase de test du projet

 

Facteurs d'accélération et freins

Accélération :

  • Tendance générale : le partage et la mutualisation des biens rentre de plus en plus dans les esprits 

  • Prise de conscience des enjeux environnementaux par de nombreuses parties prenantes

  • Concept économiquement rentable, qui attire

  • Projet facile à mettre en place : les casiers faciles à installer

  • Utilité pour les utilisateurs donc facile d’acceptation

 

Freins :

  • Une question demeure : Est-ce que les gens vont s’approprier suffisamment le service pour que le projet soit économiquement viable ?

  • Besoin d’aide financières des collectivités et des pouvoirs publics pour que le projet puisse s’étendre

Domaines d’activités

  • Services
  • Recyclage

Ressources

  • Matériaux
  • Déchet
  • Electronique

Partenaires

  • Seb, Leroy Merlin et Boulanger

  • Kiloutou

  • Start up and go

  • Studilodge

  • Ronalpia

  • Ancielia

  • Auxime

  • L'Atelier Soudé

Perspectives

  • S’étendre à d’autres villes que Lyon

  • Trouver d'autres cibles : promoteur immobilier

  • Nombreuses idées du détenteur du projet : casier vide pour livraison d’appareil au besoin des utilisateurs ; casier pour bac à tris

Financeurs

  • BPI

  • Résidence Studilodge

  • Start up and go

Coûts de l'initiative

35000
 Partage
 Mutualisation
 Ressources naturelles

Modérateur

  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Partage
     Mutualisation
     Ressources naturelles