L'écologie industrielle du bassin Roannais

  • 2015-07-08 07:47:33
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 1874

Lorsque les entreprises s'engagent !

Comme l’ensemble des territoires à forte spécificité industrielle, le roannais doit accompagner la mutation économique des secteurs traditionnels vers de nouveaux marchés à forte croissance et faire émerger de nouvelles activités porteuses d’emploi et d’innovation.En 2010, Roanne Territoire (association regroupant Grand Roanne Agglomération, la CCI du Roannais, l’Agence du développement économique de la Loire et le Pays Roannais) est identifié comme l'un des cinq territoires pilote en France pour concrétiser le recours à l’écologie industrielle.Les actions conduites se concrétisent par la création d'une filière de valorisation des plastiques impliquant 10 entreprises majeures, une structure d’insertion et une entreprise locale de valorisation

  • Porteur principal : Roanne Territoire
  • Nature de l'initiative :
  • à précicer
  • 124, rue Simone Weil 42153 RIORGES
  • Date de début : octobre 2015

Bénéfices qualitatifs

  • Bénéfices environnementaux 

A présent le territoire dispose d’un service de collecte, de pré-tri et de valorisation des plastiques, qui, jusqu’à, alors étaient enfouis ou incinérés. Pour l’entreprise NEXTER SYSTEM, la participation au projet complète les actions internes de Responsabilité Sociale des Entreprises (raisonnement en termes de coût global dans l’acquisition d’équipements industriels).

  • Bénéfices Sociaux 

Les salariés de C3R sont montés en compétence et travaillent non seulement avec les particuliers mais également les industriels. Un encadrant de C3R a été formé à la reconnaissance des plastiques et a pu transmettre concrètement aux salariés les techniques. Actuellement, C3R réfléchit à la création d’un grand support mural comportant une partie des échantillons des plastiques récupérés. En effet, l’hétérogénéité du gisement reste l’élément le plus compliqué à gérer au quotidien.

  • Bénéfices économiques

Cette démarche a permis de diversifier l'activité de C3R et a créé des passerelles entre le secteur marchand et la structure de l'insertion par l'activité économique. BM Environnement a élargi son offre aux déchets industriels du département depuis 2011. Ce projet lui permet de valoriser de nouveaux flux de matières pour en retirer une valeur économique. Pour les entreprises du territoire, le coût de la gestion des déchets est réduit. Ce modèle de valorisation peut être dupliqué par d’autres acteurs économiques et sur d’autres gisements.

Bénéfices quantitatifs

  • Bénéfices environnementaux et économiques + de 90 tonnes de plastiques collectées par 15 opérateurs de C3R depuis 2014 Le nombre d'entreprises partenaires de la filière est passé de 5 à 55 entreprises en l'espace de deux ans.

Etapes de l'initiative

2010 Le pays répond à un appel à projet de la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services, ce qui a permis de percevoir des financements et de repérer des initiatives exemplaires sur d’autres territoires.

2011 L’Agence locale de l’énergie et Macéo réalisent une étude auprès de 20 entreprises pour optimiser la gestion des flux. Cette étude a permis d’identifier 27 pistes de synergies potentielles dans quatre axes principaux vus comme des opportunités/besoins communs à toute les entreprises : mutualisation (gestion des déchets, approvisionnement), substitution des matériaux de conditionnement et de calage, valorisation (déchets organiques en engrais ou énergie, chaleur des effluents pour la climatisation), partage de services (crèches, restauration, espace de stockage, livraisons groupées…).

2012 C3R est créé

2014 C3R s'installe à Riorges avec Envie et VALORISE. Sur l’année 2014, la plateforme solidaire a collecté 47 tonnes de déchets plastiques

Facteurs d'accélération et freins

PLUSIEURS FACTEURS RESTENT A L'ORIGINE DE L’ADHÉSION DES ENTREPRISES A CETTE FILIÈRE

  • La sensibilité des dirigeants d'entreprise vis à vis de la réduction des déchets et la valorisation de ces derniers
  • Un intérêt économique qui permet aux entreprises une réduction de coût du traitement de leurs déchets
  • La possibilité donnée aux entreprises de participer au développement local d'une structure coopérative et d'insertion avec la création d'emplois sur le territoire.

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Recyclage

Ressources

  • Alimentaire
  • Déchet
  • Plastique

Partenaires

  • Région Rhône-Alpes
  • C3R
  • SICAREV
  • REVILLON
  • MICHELIN
  • NEXTER SYSTEM
  • Pôle Agroalimentaire Loire
  • OREE
  • EDEL
  • MACEO
  • Moyens techniques

    Machines, équipements pour l'activité de collecte des déchets plastiques Broyeurs, presses, bacs roulants de 750 litres, bennes ampli-roll

    Dispositifs, outils ou méthodologies

    METHODOLOGIE DU PROJET

    •  Organisation d'un groupe de travail écologie industrielle initié et animé par la CCI du Roannais avec différentes entreprises ( Sicarev, Nexter, Michelin, Revillon et Brocéliande) intéressées par la démarche
    •  Travail de prospection et de communication réalisé par C3R en partenariat avec la CCI Roanne dans le but de massifier le volume et faire adhérer d'autres entreprises à la filière. En l’espace de deux ans, le nombre d’entreprises partenaires a été multiplié par 10, passant de 5 à 55 entreprises.

    Moyens humains

    15 personnes travaillent chez C3R

    50 personnes travaillent sur la plateforme solidaire dans les 3 structures C3R, Valorise et Envie

    La CCI Roanne met à disposition une responsable sécurité, environnement, développement durable qui travaille avec le responsable plastique de C3R sur l'adhésion de nouvelles entreprises

    Perspectives

    Les perspectives sont encourageantes et cette filière permet à C3R d'être identifié comme un opérateur du recyclage à part entière.

    LES PERSPECTIVES DE C3R

    - Extension de la collecte des encombrants aux 40 communes (100 000 habitants) de Roannais Agglomération (contre 6 communes actuellement) ; proposition de déchetterie mobile ;
    - Collecte des cartons et plastiques auprès des commerçants du territoire ;
    - Développement de la prospection afin d'augmenter le gisement de plastique valorisable ;
    - Mise à disposition d'une benne pour récupérer les pneus des particuliers.

    Financeurs

  • DGCIS
  • Région Rhône-Alpes
  • Témoignages

    VERONIQUE GOUTTARD, Directrice de C3R
    Depuis la création de C3R, nous avons plusieurs exemples de parcours réussis. Des salariés qui travaillent désormais comme chauffeur-livreur, conducteur de bus ou encore préparateur de commande"

    YOAN MENUT, Responsable des services généraux (EX QSE) Nexter System
    « Comme chez beaucoup d’industriels, la difficulté porte sur la part des déchets non valorisables, comme les plastiques. Les métaux, les huiles, les piles, les batteries ou le bois, eux, sont valorisés. Des salariés ont fait part de leur questionnement : pourquoi ne pas trier les plastiques alors qu’on le fait chez nous ? Problème : il n’y avait pas de solution locale, la filière intéressante la plus proche se situait à des centaines de kilomètres. Les plastiques étaient donc jetés et destinés à l’enfouissement.»



    Lien(s) web

    Documents

    ​Les témoignages recueillis portent sur deux initiatives conduites en Massif central : le Naturopôle Nutrition Santé de Saint-Bonnet de Rochefort et la synergie « plastiques » du Bassin Roannais.

  •  Action collective
     Coopération territoriale
     Economie sociale et solidaire
     Engagement volontaire
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Ecologie industrielle territoriale
     démarche

    Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Action collective
     Coopération territoriale
     Economie sociale et solidaire
     Engagement volontaire
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Ecologie industrielle territoriale
     démarche