Groupe Agromousquetaires et Conservatoires d’espaces naturels : l’eau et la biodiversité au plus proche des territoires

Agromousquetaires et les Conservatoires d'Espaces Naturels : Des actions concrètes pour préserver les milieux naturels

Détails du projet

  • Structure porteuse : Agromousquetaires et CEN
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Localisation : Aix-les-bains
  • Date de début : janvier 2018

Piliers de l‘économie circulaire

  • Allongement de la durée d'usage
  • Consommation responsable
  • Economie de fonctionnalité
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Recyclage
  • Eco-conception
  • Approvisionnement durable
Description

Le groupe Agromousquetaires et le Conservatoire des espaces naturels de Savoie se sont associés afin de préserver des milieux naturels situés directement dans l’impluvium ou à proximité immédiate des sources et usines d’embouteillage de la branche « eau » du groupe.

Les actions revêtent toujours un caractère très concret. A Aix les Bains, il s’agit désormais de gérer une vaste zone naturelle surplombant le lac du Bourget et de favoriser l’accueil du public et la sensibilisation des scolaires. Le projet a notamment reposé sur l’acquisition de 50 hectares de milieux naturels, la restauration des roselières du Lac du Bourget ainsi que la sensibilisation des salariés du site d’embouteillage ; A Saint Maurice-ès-Allier (source Sainte-Marguerite), le CEN Auvergne assure la préservation et la valorisation des sources salées du Val d’Allier ; En Ardèche (source du Vernet), le CEN Rhône-Alpes protège les zones humides et les boisements attenants.

A titre d’exemple, le partenariat engagé à Aix les Bains a permis d’installer une activité agricole sur le site, de faire des inventaires des coléoptères, des champignons ou encore des chauve-souris… mais également d’instaurer un « comité de site » dont font partie, entre autres, les associations locales, le Département, la Commune et la société des eaux d’Aix-les-Bains. Autant de facteurs favorables à une pérennité de l’action…

Le partenariat avec les Conservatoire d’espace naturels s’inscrit dans un panorama plus large du groupe Agromousquetaires en faveur de la biodiversité. Il inclut notamment des actions directes sur l’emprise foncière des usines d’embouteillage (pose de nichoirs, gestion des espaces verts : tontes espacées, plantation de végétaux locaux, création d’hôtels à insectes…). Il comprend également une sensibilisation des salariés des sites à la biodiversité en faisant intervenir des associations locales ou, plus largement à l’échelle du groupe, une communication auprès des salariés sur des actions exemplaires mises en place.

Résultats qualitatifs et chiffres clés

La préservation de la biodiversité s’effectue à travers différentes actions complémentaires : 

  • Mieux connaître la biodiversité à travers la réalisation d’inventaires, de suivi des espèces animales et végétales ; 

  • Protéger les milieux naturels à travers l’action foncière : acquisition de terrains ou signature de conventions permettant de maîtriser le foncier ; 

  • Gérer le site à travers du pâturage, de la fauche, mais également la conduite d’actions de renaturation (réparation d’un écosystème dégradé, par exemple en réalimentant un marais en eau ou en semant des graines locales sur une prairie dégradée) ; 

  • Valoriser la biodiversité à travers l’accueil des publics et l’action pédagogique. 

Ces actions peuvent être combinées entre elles suivant les enjeux du site naturel considéré ! 

A ce jour, plus de 150 ha ont fait l’objet d’actions concrètes de gestion sur les différents sites naturels concernés 

 

Chiffres-clefs : 

  • 8 années de partenariat (2018-2025) ; 

  • 5 sites de production concernés par le partenariat en France dont 3 en région AURA ; 

  • 230 000 € consacrés au partenariat sur la période 2023-2025 ; 

  • 59 unités de production agro-alimentaires en France ; 

  • 11 000 salariés. 

Historique et perspectives de l’initiative

Juin 2018 : Création du partenariat autour des sources d’Aix-les-Bains, avec la Société des Eaux d’Aix-les-Bains (SEAB), le Conservatoire du littoral et le CEN Savoie

2018 – 2022 : Partenariat étendu à 4 autres sources du groupe, dont 2 en Auvergne Rhône-Alpes (Sainte-Marguerite dans le Puy-de-Dôme et Vernet en Ardèche).

2023 jusque fin 2025 : Renouvellement du partenariat permettant de poursuivre les actions engagées et de consolider les dynamiques locales.

Perspectives :

Sur certains sites, Agromousquetaires prévoit un temps d’échange avec ses partenaires, notamment les CEN, pour évaluer ses actions en faveur de la biodiversité et en imaginer de nouvelles.

Le partenariat est réplicable dans l’espace car l’ancrage territorial fort d’Agromousquetaires comme celui des Conservatoires d’espaces naturels est un facteur de réplicabilité important. Le groupe Agromousquetaires dispose en effet de 59 unités de production en France avec pour chacune d’entre elle un Conservatoire d’espaces naturels à proximité. En fonction des enjeux locaux, des actions de préservation spécifiques peuvent être développées.

Le groupe Agromousquetaires s’est également engagé dans une diminution de son empreinte carbone. La crise de la biodiversité et celle du climat sont en effet intimement liées. Au niveau des sites de production, cela se concrétise à travers la diminution des emballages, un meilleur recyclage (l’usine d’Aix-les-Bains fonctionne avec 100% de PET recyclé pour l’eau minérale) ou encore la diminution des consommations dans le process industriel (ex : réduction des pressions de soufflage).

Facteurs d'accélération et freins

Ces actions se sont parfois inscrites dans une démarche de labellisation ce qui a permis une motivation supplémentaire. C’est le cas du site d’Aix-les-Bains qui s’est engagé depuis plusieurs années dans une démarche d’amélioration continue. Dans ce cadre, outre l’exemple précédent, le site s’est engagé avec la société Pollinium pour la mise en place d’un rucher partagé entre différentes entreprises.

Domaines d’activités

  • Agriculture
  • Services

Ressources

  • Eau
  • Biodiversité
Mise en oeuvre

Financement

230 000 € consacrés au partenariat sur la période 2023-2025
Partager:
55
Auteur de la page

Chloé Paillaud Duboy

Modérateur

Oriane Marignier

Chargée de mission économie circulaire Pôle Innovation et Animation Territoriale