EDAFIM, des fontaines à eau éco-conçues

  • 2022-02-03 17:40:07
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 372

De l’éco-conception à un modèle économique centré sur l’usage : allonger la durée de vie des fontaines à eau

  • Porteur principal : EDAFIM
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • Parc d’Activités, 395 Av. Louis Blanchon, 07000 Saint-Julien-en-Saint-Alban
  • Date de début : février 2019

EDAFIM est une entreprise B2B qui conçoit et fabrique des fontaines rafraîchissantes raccordées au réseau de distribution d'eau principalement à destination du marché français. Elles sont commercialisées via un dense réseau de distributeurs-installateurs. La PME de 40 personnes a un chiffre d’affaires de 6 millions et d’euros et produit 10 000 fontaines par an.

Bénéfices qualitatifs

Les fontaines rafraîchissantes sont des appareils frigorifiques qui font appel à de nombreuses technologies. Depuis plus de deux ans, l’entreprise a relocalisé en France l’injection plastique, la réalisation du moule et systématisé l’utilisation de plastique recyclé post-consommation pour toutes ses nouvelles pièces. Toutes les machines sont également conçues pour pouvoir être reconditionnées en cours de vie, afin de prolonger la durée de vie commerciale du produit qui peut être ainsi louée plusieurs fois par les clients-installateurs. La réglementation européenne poussant à réduire l’usage de gaz frigorigènes à fort effet de serre, l’entreprise a délibérément choisi un gaz plus contraignant qui possède un potentiel de réchauffement planétaire négligeable en cas de fuite ou en fin de vie.

Il n’y a pas encore vraiment de bénéfices pour l’entreprise. C’est d’abord une démarche personnelle menée par le dirigeant avec toutefois la certitude que les approches écoresponsables sont vouées à prendre de l’importance dans les préférences des consommateurs. Avec la crise du COVID, la tendance à la relocalisation des industries a confirmé les choix antérieurs d’EDAFIM. En intégrant l’éco-conception, l’entreprise se différencie ainsi des autres marques.

Facteurs d'accélération et freins

Facteurs d'accélération

L’entreprise connaît une forte croissance et prévoit de multiplier par deux son chiffre d’affaire en déménageant dans une nouvelle usine. La loi AGEC, visant à réduire l’usage de la bouteille plastique à usage unique à partir du 1er janvier 2022, constitue un véritable appel d’air pour leur profession.

La croissance de l’entreprise s’accompagne d’une exigence redoublée en termes d’éco-conception. La consommation énergétique est une autre piste explorée par EDAFIM. La fontaine à eau consommant plus d’énergie à être maintenue en veille qu’à servir de l’eau fraîche, une sur-isolation de la machine est envisagée pour diviser par deux sa consommation énergétique.

L’entreprise envisage sous 2 ans de se lancer dans la location de fontaines auprès de ses clients-installateurs afin de faciliter des reconditionnements successifs des machines en cours de vie, pour prolonger au final la durée d’usage des produits. Cela alimente aussi une tendance générale de bascule de l’économie classique favorisant la possession, vers l’économie de la fonctionnalité centrée sur l’usage.

 

Freins

La matière recyclée n’est pas aussi facile à travailler que la matière vierge, certaines couleurs ne peuvent pas être utilisées par exemple. Par ailleurs, la démarche d’éco-conception s’introduit pour les nouveaux produits, en pensant les gammes dès l’origine. Elle est difficilement applicable sur les anciennes machines, ce qui freine le déploiement de l’éco-conception.

Il peut s’avérer difficile de comparer les offres environnementales de plusieurs prestataires. En effet, il existe peu de labels pour les produits professionnels B2B. Cela nécessite de faire ses propres mesures avec des essais de différents matériaux grâce à un bureau d’études pour comparer différentes solutions.

L’entreprise achète des moules pour les placer en sous-traitance chez un injecteur de matière plastique. Désormais, leurs spécifications sont systématiques : la matière doit être en plastique recyclé post-consommation. Ils ont mis un an à trouver un injecteur qui a accepté de tâtonner pour trouver les bons réglages afin de travailler la matière recyclée, là où beaucoup ont refusé du fait des contraintes techniques sur la production. Cette coopération est également gagnante pour le fournisseur : Edafim passe désormais par lui pour toutes ses nouvelles pièces et il peut déployer cette nouvelle solution auprès d’autres clients.  Cet exemple montre que dans certains cas, la démarche d’éco-conception permet de faire évoluer les pratiques d’une autre entreprise.

 

Domaines d’activités

  • Industrie
  • Services
 Analyse du Cycle de Vie
 Eco-conception
 Modèles économiques
 Recherche et Développement
 Recyclage
 Réparation
 fontaine à eau
 loi agec

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Analyse du Cycle de Vie
     Eco-conception
     Modèles économiques
     Recherche et Développement
     Recyclage
     Réparation
     fontaine à eau
     loi agec