Donner une seconde vie au matériel d’aide à l’autonomie

  • 2017-11-29 16:31:58
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 1935
Depuis juin 2017, Envie Rhône-Alpes met en oeuvre une activité de collecte et de rénovation de matériel d’aide à l’autonomie (fauteuils roulants, lits médicalisés, aides à la toilette, etc.) afin de proposer des équipements accessibles et de qualité, à la vente ou à la location.
  • Date de début : juin 2017
  • Rhône-Alpes
  • 47, rue Gauthier Dumont 42100 Saint-Etienne
 Don
 Economie sociale et solidaire
 Filières locales
 Réseaux d'acteurs
  Réparation
  Insertion
  Rénovation

A l'échelle nationale, la fédération d’entreprises d’insertion Envie est spécialisée dans la rénovation et le recyclage des déchets électriques et électroniques. Le projet Envie Autonomie, qui consiste à collecter et rénover des aides techniques, a été lancé pour la première fois fin 2014 par Envie Anjou (Maine-et-Loire).

Envie Rhône-Alpes concrétise à son tour cette démarche depuis mi-2017 et a ouvert son premier atelier en novembre à Saint-Etienne.

  

Le projet Envie Autonomie est motivé par plusieurs enjeux observés à l’échelle de la France. D'abord, l’acquisition d’aides techniques est coûteuse. Elles ne sont pas toutes remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles, ou ne le sont pas entièrement, laissant à l’acquéreur un « reste à charge ».

Les appareils sont alors inaccessibles pour certains particuliers. Leur coût pèse également sur le budget des établissements qui accueillent des personnes en perte d’autonomie. Les délais d’attentes pour recevoir le matériel peuvent de plus atteindre plusieurs mois. En outre, la population française vieillit et les besoins en appareils d'aide à l'autonomie s’accroissent.

  

Le marché de l’occasion permettrait de répondre à la demande mais aucune filière n’est agréée pour collecter et rénover les aides techniques. Pourtant, il existe un « gisement » conséquent de matériel inutilisé ou jeté suite à un renouvellement ou parce qu’il ne sert plus :

  • Chez les particuliers
    • Dans les établissements qui accueillent des personnes âgées et ou en situation de handicap (EHPAD, Maison d’Accueil Spécialisée, Foyers d’Accueil Médicalisé, Centres de rééducation, foyers d’hébergement, hôpitaux...)
  • Chez les pharmaciens, les distributeurs et les revendeurs

   

L'offre d'Envie Autonomie s'adresse d’abord aux personnes n’ayant pas les moyens de s’équiper, ayant besoin d’un deuxième équipement (pour le travail par exemple) ou dont les besoins en matériel évoluent régulièrement.

Elle est également intéressante pour les établissements au budget limité ou ne pouvant prendre en charge la gestion de leur matériel par manque de personnel (réparation, aseptisation, renouvellement…), ainsi que pour les distributeurs souhaitant renforcer leur parc de location.

Bénéfices qualitatifs

La démarche Envie Autonomie contribue au zéro déchet. En donnant une nouvelle vie à du matériel inutilisé ou destiné à être jeté, elle optimise son utilisation et allonge sa durée de vie.

Lorsqu'il n’est pas possible de rénover les aides techniques, Envie les transforme en pièces détachées qui permettront de réparer d’autres appareils à bas coûts, ou les démantèle et les oriente vers les filières de recyclage agréées.

La vente ou location de matériel d’occasion rend les aides techniques plus accessibles financièrement. Le matériel est de qualité et conforme aux normes (des tests de vérification sont opérés), il est sous garantie (Envie assure la maintenance).

Le projet Envie Autonomie contribue à créer des emplois et notamment des postes réservés aux personnes éloignées du monde du travail. Envie Rhône-Alpes a recruté deux opérateurs en contrat d’insertion au lancement du projet en 2017.

Etapes de l'initiative

Fin 2014 : développement d’Envie Autonomie par Envie Anjou

2016 : étude de faisabilité pour dupliquer la démarche à l’échelle de Rhône-Alpes

Juin 2017 : lancement du projet Envie Autonomie Rhône-Alpes

15 novembre 2017 : ouverture de l’atelier Envie Autonomie à Saint-Etienne

4 et 5 décembre 2017 : participation au salon défi autonomie (salon orienté sur les services proposés aux séniors en Rhône-Alpes)

Fin 2018 : ouverture du magasin Envie Autonomie à Lyon

Facteurs d'accélération et freins

Pour donner de l’ampleur à la démarche et consolider sa viabilité, il est nécessaire de faire prendre conscience aux particuliers et établissements que le matériel peut avoir une seconde vie. En effet, la rénovation des aides techniques n’est pour l'instant pas ancrée dans les habitudes. On observe néanmoins une prise de conscience concernant la surconsommation. Ce changement de mentalité est encourageant pour le projet qui bénéficie d’un bon accueil, son aspect novateur étant notamment apprécié.

La démarche Envie Autonomie touche aux questions d’utilité publique et bouscule le système de santé. Le positionnement de la sécurité sociale au niveau national demeure en suspens, elle ne s’est pas encore prononcée sur une éventuelle prise en charge pour l’achat de matériel d’occasion.

Le projet n’a pas encore trouvé son équilibre, la recherche de fonds est nécessaire pour qu’il soit viable. Il est dépendant de la collecte auprès des particuliers et des établissements mais l’enlèvement à domicile du matériel représente un coût logistique important. Envie ne le facture cependant pas car la collecte repose sur le don.  

 

 

Crédit image: Envie Rhône-Alpes

Partenaires

  • Principaux partenaires financiers
  • CNSA (caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) / Conférence des financeurs de la Loire, Loire Active (financeur solidaire pour l’emploi), ARS (Agence régionale de Santé), ADEME, MSA (Mutualité Sociale Agricole), Fondation Macif, Fondation JM Bruneau

  • Principaux partenaires pour la diffusion du projet
  • CRIAS (Centre du Rhône d'Information et d'Action Sociale en faveur des retraités et personnes âgées, Centre d'Information et de Conseil sur les Aides Techniques), ADAPT (Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées), Pléiades (aide et soins à domicile), AIMV (Aide, accompagnement et soins à domicile)

    Moyens techniques

    Envie Autonomie nécessite la mise en œuvre de plusieurs activités :

    • La sensibilisation auprès des établissements et des particuliers. Une politique de communication est en cours de réalisation.
    • La collecte, pour l’instant réalisée essentiellement sur le Rhône et la Loire. Envie Autonomie se déplace auprès des particuliers et des établissements mais il est également possible de déposer soi-même un appareil aux points d’apport volontaire (à l'atelier de Saint-Etienne ou au point d’apport dans les Monts du Lyonnais). 
    • Le tri, afin de séparer les appareils destinés à la maintenance et à la rénovation, ceux transformés en pièces détachées et ceux démantelés pour être recyclés.
    • Le test et l'aseptisation des appareils, pour garantir leur conformité aux normes de sécurité et d’hygiène.
    • La vente ou la location, un magasin doit ouvrir ses portes en 2018.
    • Les services associés à la garantie
    • La maintenance et le dépannage, réalisés par un opérateur en contrat d’insertion épaulé par un chef d’atelier.

    Envie Autonomie Rhône-Alpes dispose pour l’instant d’un atelier au 47, rue Gauthier Dumont à Saint-Etienne.

    Dispositifs, outils ou méthodologies

    Une étude de faisabilité a été réalisée préalablement au lancement du projet.  

    Moyens humains

    Ce projet emploie :

    • Deux opérateurs en contrat d’insertion
    • Un chef d’atelier
    • Une chef de projet dont le rôle est de faire connaître le projet, de faire en sorte qu’il soit viable, etc.

    Envie Autonomie s’appuie sur les ressources humaines d’Envie Rhône-Alpes (administration, comptables, etc.) sans qui la démarche ne pourrait être viable. Elle mobilise également les compétences et savoir-faire du réseau Envie concernant la collecte, le zéro déchet, la revalorisation de la matière et l’emploi d’insertion. 

    Perspectives

    Depuis juin 2017, 270 aides techniques ont été collectées. Afin d'augmenter cette quantité, Envie Rhône-Alpes mène des actions de sensibilisation et est en contact avec des structures pour augmenter le nombre de points d’apport volontaire de matériel (Emmaüs, établissements de soins, recycleries, EHPAD…). Son but est de pouvoir couvrir tout le périmètre Rhône-Alpes. 

    Financeurs

  • Le projet a vu le jour grâce à des financements extérieurs
  • Envie Autonomie génère des revenus par la vente ou location d’aides techniques et par les prestations délivrées (maintenance et dépannage) mais doit encore avoir recours à la recherche de financement avant de trouver son équilibre.

  • Loire Active
  • Financeur solidaire pour l’emploi

  • ARS
  • Agence régionale de Santé

  • ADEME
  • MSA
  • Mutualité Sociale Agricole

  • Fondation Macif
  • Fondation JM Bruneau
  • CNSA / Conférence des financeurs de la Loire
  • Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie

    Financement

    Pour 6 mois d’activité à partir de juin 2017, le budget prévisionnel est de 175 000 €. .

    Auteur de la page

  • Cécile Dupré

    Ergothérapeute / Chef de projet Développement

    Suivre

  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Don
     Economie sociale et solidaire
     Filières locales
     Réseaux d'acteurs
      Réparation
      Insertion
      Rénovation