Des micro-chaufferies au bois déchiqueté pour de la vente de chaleur

  • 2017-09-05 00:00:00
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 1912

Un approvisionnement local, un contrat de performance énergétique et une prise de participation des usagers dans le projet de l'entreprise

ERE 43 est une société spécialisée dans la maîtrise de l’énergie et le développement des énergies renouvelables. Elle mène dans ce cadre plusieurs activités dont un service « clé en main » de vente de chaleur.

  • Porteur principal : ERE43 SCIC
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Est du Département de la Haute-Loire
  • ZA La Guide II - 43200 Yssingeaux
  • Date de début : janvier 2007

ERE 43 propose un contrat de fourniture de chaleur longue durée à ses usagers. La chaleur est produite par des micro-chaufferies (les Modul’R) alimentées par du bois déchiqueté. Ces installations sont conçues pour répondre aux différents besoins énergétiques d'acteurs publics et privés ayant de grandes surfaces à chauffer tels que des maisons de retraite, des piscines, des restaurateurs, etc. avec la possibilité pour les particuliers d'être raccordés si un conduit passe devant leur propriété. Les Modul'R sont installés à proximité des locaux à alimenter en chauffage qui leur sont reliés par des conduits enterrés. Ils abritent une chaudière à bois ainsi qu'un silo de stockage des plaquettes de bois.

ERE 43 reste propriétaire des micro-chaufferies et prend en charge l'investissement, l’installation et l'exploitation (ce qui comprend l'approvisionnement, la maintenance et le dépannage). Le client ne règle que ce qu'il consomme grâce à un compteur installé à l'entrée du bâtiment. 

La société ERE 43 est basée en Haute-Loire, un territoire d’altitude qui dispose d’une ressource forestière conséquente et où les besoins en chauffage sont importants. La vente de chaleur s’appuie sur une logique de filière intégrée gérée sous forme de SCIC :

  • Les micro-chaufferies sont conçues par ERE 43
  • Les plaquettes de bois proviennent de sous-produits issus des activités de forestiers et d’agriculteurs locaux associés à l’activité (menuiserie, entretien des forêts…)
  • Les chaufferies sont fabriquées en bois par des entreprises locales également partenaires de l’activité
  • ERE 43 récupère le bois, l’entrepose, le broie, stocke les plaquettes et assure leur livraison

Pour des raisons de rentabilité, d’efficacité et de qualité du service (rapidité du dépannage notamment), les chaufferies se situent toutes dans un rayon de 30 km du « pôle bois énergie » d’ERE 43.

Bénéfices qualitatifs

  • Développer des énergies renouvelables locales 
  • Mettre en valeur le patrimoine forestier altiligérien, les savoir-faire locaux et la filière bois-énergie en général via la coopération entre acteurs du territoire
  • Assurer un lien à double sens et une transparence vis-à-vis du client via la gouvernance sous forme de SCIC (prise de part au capital des usagers)
  • Garantir une tranquillité d’usage, une intervention rapide en cas de panne et une efficacité énergétique adaptée aux besoins locaux
  • Inscrire au maximum la capacité de reproduction de la forêt et le cycle de vie des produits dans l’activité. Une réflexion est par exemple menée sur la valorisation des cendres.
  • Renforcer la filière, autant en amont (production) qu’en aval (isolation thermique des bâtiments)

Bénéfices quantitatifs

  • Puissance des chaufferies comprise entre 100 KW et 200 KW
  • Réduction du bilan CO2 : 900 tonnes de CO2 non rejetées dans l’atmosphère
  • 6000 m3 de bois transformés chaque année (20 m3 de bois correspondent environ à  1200 L de fioul)
  • Limitation des distances de déplacement
  • Objectif d’augmenter la capacité de production de chaleur

Etapes de l'initiative

2001 : création d’ERE 43 sous forme d'association 

2007 : adoption du statut Société Coopérative d'Intérêt Collectif

2011 - 2012 : obtention d’un financement de l’ADEME pour un groupe de 12 micro-chaufferies qui a permis de faire décoller l’activité

Facteurs d'accélération et freins

Freins:

Le secteur de l’énergie dépend d’éléments difficiles à contrôler :

  • L’évolution des tendances de consommation
  • La « popularité » des énergies
  • Les incitations publiques
  • L’évolution du prix des matières. Le prix du pétrole, actuellement en baisse, crée un phénomène d'attentisme, mais inversement, en cas de hausse, peut créer une fébrilité, elle aussi incompatible avec le montage de projets lourds.

Le périmètre de l’activité limite la taille du marché.

Leviers :

Vendre des chaudières et gérer le service en faisant appel à des sous-traitants n’est pas le mode de gestion le plus adapté pour cette activité. Au contraire, la gestion de la filière complète et la conception d’un service clé en main permet d’obtenir de meilleurs résultats en termes d’efficacité et de rentabilité. La transformation en Scic permet une gouvernance partagée et une implication des différents partenaires, ce statut représente donc un levier pour le développement de l’activité.

Le statut Scic est également intéressant pour le modèle de financement qu'il offre.

La proximité avec les usagers représente un gage de confiance, la société bénéficie du bouche à oreille.

L’attribution de financements plus conséquents par l’ADEME en 2011-2012 a permis de valider un seuil critique pour l’activité, permettant ainsi de réaliser des économies d’échelle, de devenir plus compétitif face à la concurrence et d’améliorer les solutions proposées.

  

     

   

   

  Crédit images: ERE 43

Domaines d’activités

  • Energie
  • Services
  • Financement

Ressources

  • Bois
  • Energies renouvelables
  • Efficacité énergétique
  • Réseaux de chaleur

Partenaires

  • Sociétaires de la Scic
  • Une soixantaine de coopérateurs publics et privés (usagers, agriculteurs, forestiers, entreprises, collectivités, salariés...)

  • Financeurs
  • Union Européenne, ADEME, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Département de la Haute Loire, Crédit coopératif, Energie partagée

    Moyens techniques

    • Un service de maintenance
    • Des véhicules équipés pour intervenir
    • 3 plateformes de stockage de bois
    • 22 chaufferies
    • Un système de surveillance des micro-chaufferies
    • Un modèle de livraison

    Moyens humains

    7 salariés 

    Partenariats avec des entreprises altiligériennes, des agriculteurs / forestiers...

    Perspectives

    ERE 43 est en relation avec plusieurs structures pour étudier la possibilité de dupliquer le modèle de vente de chaleur qu’elle a développé (à la fois le système de chaufferie, le modèle économique, la gestion sous forme de Scic). Elle a pour l’instant vendu un Modul’R à la coopérative Les Fermes de Figeac située dans le Lot.

    Financeurs

  • Union Européenne
  • Fond FEDER

  • ADEME
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Département de la Haute Loire
  • Energie Partagée
  • Crédit coopératif
  • Financement

    Coût moyen: 1000€ par Kilowatt - Financements publics - Prises de parts au capital

    Témoignages


    Il est nécessaire d’arriver à analyser ce que l’entreprise sait faire et repérer ce qui devient un avantage ou un inconvénient pour elle lors d’un changement d’échelle. Cela permet de déterminer les activités qu’il convient de continuer, d’arrêter ou de transformer.
    Il s’agit ensuite de savoir remettre en question certaines réalisations et reconstruire différemment des aspects de l’activité qui ont pourtant souvent été longuement réfléchis et laborieusement construits.
    Même en maîtrisant une bonne partie de la filière certains facteurs sont difficilement contrôlables (fabrication des chaudières par exemple), la capacité à s’adapter au changement est alors un facteur de résilience primordial. 
     Circuits courts
     Contrat de performance énergétique
     Coopération territoriale
     Economie sociale et solidaire
     Filières locales
     Financement participatif
     Modèles d'affaires
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Réseaux d'acteurs
     Patrimoine forestier
      Transparence

    Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Circuits courts
     Contrat de performance énergétique
     Coopération territoriale
     Economie sociale et solidaire
     Filières locales
     Financement participatif
     Modèles d'affaires
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Réseaux d'acteurs
     Patrimoine forestier
      Transparence