Collecter les huiles ménagères pour un environnement plus sain

  • 2019-10-17 00:00:00
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 300

La solution pour revaloriser vos huiles usagées

Les huiles usagées sont des déchets particuliers et difficiles à traiter, tout en étant très polluants. Le trinôme Trialp, 1rDesign et C+B Lefebvre s’est associé pour trouver une solution de collecte des huiles végétales usagées, afin de répondre à cette problématique encore peu relayée. Face à cet enjeu, l’objectif de La baraque à huile®️ est double : collecter plus et collecter mieux.

  • Porteur principal : 1r design, Trialp, et Design C+B Lefebvre
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Savoie
  • 129 rue du Laurier, 73 000 Chambéry, France
  • Date de début : octobre 2016

La baraque à huile®️ vise à optimiser la collecte et le recyclage des huiles usagées.

D’une part, l’objectif est de collecter plus, c’est-à-dire communiquer sur l’importance de ne pas jeter les huiles usées mais de les récolter, afin d’éviter qu’elles ne se retrouvent dans les canalisations ou dans les jardins.

D’autre part, l’objectif est également de collecter mieux. En effet, malgré la pratique déjà existante de ce type de collecte, l’huile issue de cette récolte était régulièrement polluée par les huiles minérales. Par manque d’information, ces huiles minérales (dérivé du pétrole, à usage plutôt industriel), étaient souvent mélangées à des huiles végétales (extrait de plantes, de fleurs et de fruits, à usage ménager), ce qui empêchait totalement le traitement de la collecte : il suffit de 2 à 3% d’huile minérale pour qu’un bac d’huile ne soit plus valorisable.

                       

                            

Bénéfices qualitatifs

L’objectif principal de cette initiative est de porter à la connaissance de tous l’importance et l’intérêt du recyclage des huiles végétales usagées (huiles de friture, de cuisson, et de conserves), afin de limiter la pollution par les huiles et de transformer ce déchet en ressource. Les huiles usagées rejetées dans les canalisations créent une pellicule sur l'eau en empêchant le passage de l'oxygène, il est alors très complexe et coûteux de traiter l'eau dans les stations d'épuration, et cela encombre les canalisations. En collectant les huiles usagées, il est possible de leur donner une seconde vie. Des professionnels se chargent de traiter l'huile récoltée dans les Olibox®, afin de la revaloriser en bio-carburant ou en bio-combustible. Ce déchet devient donc une véritable alternative aux énergies fossiles.

Afin de transmettre correctement le message, La baraque à huile®️ s'attache à communiquer sur les différences entre l’huile végétale et l’huile minérale (utilisée plutôt de façon industrielle et en mécanique, c’est un dérivé du pétrole), une confusion dangereuse puisqu'elle nuit à la revalorisation des huiles récoltées.

 

Les installations de La baraque à huile®️ permettent, en plus de faciliter la collecte d’huiles usagées, de communiquer. En effet, les panneaux explicatifs et les informations présentes sur le seau de récolte (Olibox®) permettent de mettre en lumière ce sujet si peu abordé.

 

Pour l’usager, l’ouverture large du seau est pratique pour collecter les huiles, et le processus est très simple :
1) Récupérer son Olibox® gratuitement en déchetterie,
2) La remplir quotidiennement au lieu de jeter ses huiles,
3) Rapporter l'Olibox® en déchetterie et repartir avec une Olibox® propre et vide, en sachant qu'aucun déchet n'a été produit et que l’huile apportée sera revalorisée !

 

Une fois informés, les citoyens se sentent concernés, et nombreuses sont les demandes d’implantation sur les différents territoires. Les usagers deviennent alors acteurs, cherchant à aider ce projet à se développer et notamment à s’implanter près de chez eux.

Bénéfices quantitatifs

L’objectif de départ était de revaloriser 4 fois plus d’huile usagée que ce qui était déjà fait. Cet objectif a été atteint concernant les installations datant de plus d’un an, puisque 100% des huiles récoltées sur ces sites sont désormais revalorisées.

 

La pollution par les huiles usagées en quelques chiffres :

Le constat :

  • 66 millions de litres d’huile alimentaire usagée en France (représentant plus de 1 000 semi-remorques)

  • 5% seulement sont recyclés et revalorisés en bio carburant : soit seulement 50 semi-remorques valorisées sur les 1 000 accumulées.

 

L’objectif avec La baraque à huile®️ : passer de 5% à 20% de collecte et de revalorisation

 

Le résultat 2 ans après :

  • Entre 30 à 40 déchèteries dotées d'une installation La baraque à huile®️ aujourd’hui

  • 100% des huiles sont revalorisées sur les sites installés depuis plus d’un an

Etapes de l'initiative

2015 à 2016 : Phase d’élaboration et de test sur quelques déchetteries

2017 : Implantation des premières installations La baraque à huile®️

Facteurs d'accélération et freins

3 facteurs ont contribué positivement au développement de cette initiative :

  • Tout d’abord, le partenaire Trialp a joué un rôle fondamental dans la mise en place des installations, en initiant les premiers tests, qui ont rendu possible le lancement du projet.

  • La communication dans les médias a également joué un rôle important, La baraque à huile®️ étant un projet aboutit et ancré dans l'économie circulaire, la présence médiatique a permis de véhiculer le message et la raison d’être de l’initiative.

  • Enfin, les usagers représentent le principal facteur d’accélération. Une fois le message transmis et la prise de conscience établit, les usagers souhaitent avoir accès à une installation près de chez eux et s'impliquent alors dans les démarches.

La baraque à huile®️, c’est aussi et surtout un relais d’information concernant l’importance du traitement des huiles usagées et son impact sur l’environnement. De ce besoin émane les principaux freins au déploiement de cette initiative : le changement d’usage et la méconnaissance du sujet. Le recyclage des huiles végétales n’étant pas obligatoire et ne faisant pas l’objet de régulations, l’implantation et la place qu'une installation peut prendre sur l’espace public pose quelques questions puisque ce n'est pas encore perçut comme une nécessité, 

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Recyclage
  • Information

Ressources

  • Biodiversité
  • Déchet
  • Biodéchet
  • Agrocarburants

Partenaires

  • Trialp
  • 1r design
  • Design C+B Lefebvre
  • Moyens techniques

    Le matériel nécessaire aux installations La baraque à huile®️ est de fabrication française. Le seau est fabriqué en France, l'installation en elle-même est fabriquée et assemblée en France, à partir de bois français également.

    La baraque à huile®️, fabrication 100% française

    La Baraque à Huile

    L'Olibox® 

    L'Olibox®

    Dispositifs, outils ou méthodologies

    La baraque à huile®️ vise à être pratique et ludique, afin de faciliter la collecte des huiles usagées et la rendre accessible pour tous. Dans ce cadre, la communication joue un rôle important : panneaux explicatifs sur l'installation, communication sur l'Olibox®... la communication est le principal outil de cette initiative.

    Moyens humains

    2 personnes travaillent sur cette initiative, hors conception des installation et des Olibox®️. Ces personnes ne travaillent pas à temps plein sur ce projet.

    Perspectives

    Aujourd’hui, le projet La baraque à huile®️ tend à se développer sur le territoire pour rendre accessible à tous le recyclage des huiles usagées.

    L'objectif est donc d'échanger avec les collectivités et les collecteurs du territoire national pour étendre cette pratique.

    Financeurs

  • Trialp
  • 1r design
  • Design C+B Lefebvre
  •  Prévention
     huile
      recyclage
      revalorisation
      traitement
      réutilisation
      préservation de l'environnement
      éco-conception
      huiles minérales
      huiles végétales
      déchet
      bio-déchet
      bio-carburant
      fabrication française
      bio-combustible

    Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Prévention
     huile
      recyclage
      revalorisation
      traitement
      réutilisation
      préservation de l'environnement
      éco-conception
      huiles minérales
      huiles végétales
      déchet
      bio-déchet
      bio-carburant
      fabrication française
      bio-combustible