Aremacs : l’évènement écoresponsable

  • 2022-05-18 16:35:02
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 242

Aremacs, association pour le respect de l’environnement lors des manifestations culturelles et sportives.

  • Porteur principal : Aremacs
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Nationale
  • 19 rue Père Chevrier 69007 LYON
  • Date de début : juin 2004

Aremacs est une association dont les objectifs sont de limiter les impacts environnementaux des manifestations sociales, culturelles et sportives. Elle propose des solutions concrètes aux organisateurs d’événements pour réduire, gérer et valoriser les déchets ainsi que sensibiliser les publics des événements au respect de l’environnement.

 

L’association prouve que la gestion responsable des déchets est possible (réduire, gérer, réparer et réemployer) dans la filière évènementielle en impliquant toutes les parties prenantes sur les enjeux de l’écoresponsabilité (alimentation, énergie, transport, accessibilité, inclusion…). L’évènementiel est un secteur pertinent pour tester des solutions innovantes et parler à toute la population.

Les expertises d'Aremacs s’étendent de l’accompagnement jusqu’à la gestion responsable des déchets, incluant la sensibilisation des publics vers des changements de comportements durables. C’est pour respecter ces valeurs d’ouverture, d’apprentissage et de bienveillance qu’Aremacs intervient dans tous types d’évènements et a pour but d’impliquer le public.

 

Aremacs se positionne sur :

  • le test de solutions innovantes grâce à l’évènement permettant la reproduction dans un cadre plus large de changement de comportements associant plusieurs acteurs avec des impacts mesurables ;
  • l’économie circulaire citoyenne répondant à l’objectif de transition écologique. Par exemple, un des objectifs d’Aremacs est de laisser rentrer les gourdes à la place des verres en plastique ou d’impliquer les publics sur le cycle de la ressource alimentaire (antigaspi, consommation responsable, retour à la terre).

Bénéfices qualitatifs

  • Elargissement au niveau national

Conscient de l’importance d’être proactif dans les réseaux locaux, Aremacs dispose aujourd’hui de 5 antennes lui permettant d’intervenir en île de France, en Auvergne-Rhône-Alpes, en PACA, en Pays-de-la-Loire et dans le Sud-Ouest et de créer des dynamiques citoyennes sur ces territoires.

Clés du succès :

  • La compétence et l’expertise : être capable de convaincre de la nécessité et de la faisabilité de modifier les pratiques.
  • L’engagement.
  • Les ancrages territoriaux associés à la force d’un réseau national.
  • Le terrain, l’opérationnel : proposition de solutions techniques rapides et efficaces.
  • L’humain : avec un accompagnement des bénévoles qui promeut l’inclusion.
  • La réglementation : l’harmonisation et l’extension des consignes de tri où la loi AGEC favorise son activité.

Bénéfices quantitatifs

Au niveau national

•           300 tonnes de déchets gérés par an

•           80% de déchets valorisés en moyenne pendant les évènements

•           Baisse de la production des déchets sur les festivals : de 330 g à 32 g de déchets par personnes de 2004 à 2020

•           220 évènements de 1 500 à 80 000 personnes par an

•           5 antennes -  26 salariés - 600 bénévoles

 

Au niveau Auvergne-Rhône-Alpes

•           25 tonnes de déchets recyclables valorisés par an

•           70 évènements par an

•           7 salariés - 2 services civiques - 150 bénévoles.

Etapes de l'initiative

2004 : création de l’association Aremacs par un groupe de passionnés de musique électronique, de nature et de sports. Depuis la naissance de l’association, il existe 2 antennes : Auvergne Rhône-Alpes ainsi que Sud-Est.

L’association se développe au fur et à mesure :

2009 : création de l’antenne Pays de la Loire
2013 : création de l’antenne Sud-Ouest
2017 : organisation des Journées de l’Evénementiel Eco-Responsable (puis 2019, 2020, 2021)
2019 : création de l’antenne Ile de France

Depuis sa création, Aremacs a évolué. L’association a franchi le passage d’une approche centrée sur le tri des déchets à une approche globale écoresponsable sur différents sujets : réparation, réemploi, zéro déchets…

Facteurs d'accélération et freins

Facteurs d’accélération :

  • L’harmonisation et extension des consignes de tri 
  • Les dernières règlementations comme la fin du plastique à usage unique,
  • Les enjeux favorisant le remploi, la mutualisation, la recyclerie
  • La transformation des politiques publiques nationales comme locales
  • L’attente des publics sur les enjeux de réponse à l’urgence climatique
  • L’émergence publique des enjeux d’inclusion, d’accessibilité et de parité.

Ce qui était en 2004 anormal est aujourd’hui la norme. Il y a maintenant une réelle volonté d’engagement et l’éco-responsabilité est reconnue.

 

Freins :

  • Covid-19

L’activité d’Aremacs dépend de la présence d’évènements sur le territoire. La pandémie liée au Covid-19 a impacté gravement tout un secteur qui est fragile mais reconnu pour ses capacités de démonstration de transformation de filière et d’éducation populaire.

Pour Aremacs, c’est à la fois une vraie crise économique, mais également une crise de sens. Ce problème est fortement lié aux enjeux de trésoreries dont Aremacs doit faire face (remboursement d’un prêt de garanti).

  • Nécessité de coopérer

Comme l’indique son directeur, « une association comme Aremacs ne peut pas y arriver seule » ! En effet l’association a besoin d’agir avec d’autres parties prenantes. L’appui des pouvoirs publiques reste nécessaire pour la valorisation du secteur culturel et la montée en puissance de l’éducation populaire.

  • Le sens de l’éco-responsabilité

De plus en plus d’acteurs.ices interviennent sur le champ de l’éco-responsabilité, ce qui est une force sur un changement d’échelle nécessaire. Pour autant, se pose la question du contenu de celle-ci en tant que véritable outil de transformation et de changements de comportements citoyen ou alors en tant que maintien d’un système productiviste destructeur sur le plan environnemental.

Domaines d’activités

  • Services
  • Recyclage
  • Culture

Ressources

  • Eau
  • Alimentaire
  • Déchet
  • Efficacité énergétique

Partenaires

  • Grand Lyon

  • Ville de Lyon

  • ADEME

  • territoire zéro déchet

  • Région Auvergne-Rhône-Alpes

  • Villeurbanne

  • Segapal Grand Parc Miribel Jonage

  • AURA Spectacles Vivants

Moyens techniques

L’évènement est par nature transversal ce qui contraint Aremacs à travailler avec différentes parties prenantes du territoire et à faire dialoguer les compétences nécessaires.

L’événementiel est un secteur de transformation sociétal essentiel. A l’heure de l’urgence climatique, il est nécessaire d’avoir une approche globale pour limiter les impacts environnementaux des événements et impliquer les publics. Il ne s’agit pas seulement de tri des déchets (positive pour le geste) ou de décarbonation des événements (utile pour la quantification) mais bien d’apporter une réponse à l’ensemble des champs qui composent l’éco-responsabilité : écoconception, transports mutualisés, ressources renouvelées, accessibilité renforcée, inclusions acceptées, alimentation responsable et territorialisée, communication positive et non impactante, événements zéro déchets, énergie neutre…

 

Moyens opérationnels :

Aujourd’hui Aremacs a 3 leviers d’impacts :

  • Accompagner la filière culturelle dans sa transition

L’équipe d’Aremacs réalise des outils de formation, des accompagnements, des cartographies et des diagnostics de solutions locales afin de répondre aux enjeux opérationnels de tout type d’évènements. Elle réalise également des mesures d’impacts à travers un bilan complet quantifié ainsi que la mise en œuvre de pratiques destinées à l’amélioration en continu.

Aremacs a créé la « Journée de l’Evènementiel Eco-Responsable ». La quatrième édition a eu lieu le 1er décembre 2021 à la Métropole de Lyon et a permis d’identifier les meilleures pratiques et de faire échanger les acteurs du territoire. Depuis 2017, les JEER ont touché -plus de 2000 acteurs qualifié et près de 150 intervenants ont participé.

  • Changer les comportements

A l’aide d’études de psychologie sociale et de pratiques inclusives Aremacs a pour objectif d’animer et de sensibiliser les publics afin de les rendre autonomes dans leur gestion des déchets. Sur le territoire lyonnais Aremacs rencontre environ 700 000 personnes et 2 millions sur le territoire national. La capacité de massification et de changement de pratiques à grande échelle est donc très importante.

  • S’impliquer dans les politiques publiques

Aremacs accompagne et outille les collectivités qui ont les compétences de collecte des déchets et d’organisation d’évènementiel. Elle promeut l’éco-conditionnalité et incite les collectivités à aider des projets culturels éco-responsables par des aides financières ou logistiques comme la mutualisation de matériels et de compétences.

Dispositifs, outils ou méthodologies

Modèle économique :

Aremacs est autofinancée à plus de 85 %.

L’association travaille régulièrement en prestations de services ainsi qu’en marché. Par conséquent, elle dépend peu des subventions qui représentent 15% de son budget. Les subventions sont principalement reliées à des projets spécifiques.

Le mécénat, peu présent, est une piste de développement.

Ce modèle économique a été touché de plein fouet par la crise sanitaire avec une perte d’activités de 65%. Ce temps a été mis à profit pour former les salariés.

 

Mobilisation de toutes les parties prenantes de l’association sur les enjeux du bien-être au travail avec un investissement dans le recrutement mais aussi dans les modalités d’un accompagnement sur-mesure pour que l’association puisse aussi être exemplaire en interne et permettre un accomplissement professionnel et personnel réel dans l’association, que l’on soit au CA, salarié.e ou bénévole !
 

Aremacs a été créée en 2004 par 2 amis (Arthur et Julien), passionnés d’événements culturels (musiques actuelles et électroniques) et de sports extrêmes, autour de deux constats : ces événements sont sources de valeurs, d’éducation et de transmission mais aussi d’impacts négatifs pour l’environnement en particulier sur la question des déchets.

Une problématique est vite née dans l’esprit de ces deux acteurs, et ce pour tenter d’apporter des solutions à ces constats :

Comment concilier ces enjeux afin d’engager la transition de la filière et les changements de comportements citoyens vers une société plus durable ?

« Du terrain à l’accompagnement global »

L’association réalise la promotion de l'écoresponsabilité en accompagnant toutes les parties prenantes des événements (organisateurs d’événements ponctuels, collectivités, lieux et publics) :

  • en proposant des solutions concrètes et opérationnelles sur tout le temps événementiel (amont, pendant et aval) en s’appuyant sur notre expertise de gestion responsable des déchets (réduction, gestion, valorisation).
  • en engageant les parties prenantes aux changements de pratiques de la filière et en sensibilisant les publics aux changements de comportements ;
  • en construisant une approche globale sur toute la chaîne de valeur avec les parties prenantes : formations, diagnostics/audits, préconisations, appui à la certification/labellisation, revalorisation des « déchets » multi filières, rencontres d’acteurs.

 

Quelles sont les perspectives ? 

Aremacs a reçu en 2022 un financement de la ville de Lyon pour porter un réseau d’acteurs sur l’éco-responsabilité dans l’évènementiel. L’objectif de ce réseau est de porter des dynamiques, de mettre à disposition des ressources, des formations et des pratiques ainsi que de créer un espace de dialogue entre partie prenantes du territoire. Ce réseau a vocation à être lyonnais dans un premier temps puis à se développer au niveau régional dans un second temps.
L’association souhaite aussi poursuivre le cycle des Journées de l’Evénementiel Eco-Responsable, notamment avec un essaimage sur d’autres régions.
L’association travaille également sur les enjeux de demain pour le secteur en termes de réemploi, de recyclerie spécialisé et de mutualisation avec l’association Cagibig.
Enfin, au niveau national, de nouvelles antennes devraient ouvrir prochainement pour répondre aux nombreuses sollicitations sur des territoires aux besoins non couverts.
 

Moyens humains

26 salariés et de nombreux services civiques et bénévoles sont engagés dans l'association.

Financement

Les principaux financeurs sont les acteurs événementiels avec qui nous travaillons : organisateurs, lieux, intermédiaires, fédérations,… Nous accompagnons aussi de grandes collectivités sur la mise en place de l’événementiel éco-responsable : Métropole de
 Accompagnement
 Animation
 Coopération territoriale
 Prévention
 Déchets
 Evenements
 déchets
 culture
 sport
 accompagnement

Modérateur

  • Christèle FIEROBE

    Responsable de projets

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Accompagnement
     Animation
     Coopération territoriale
     Prévention
     Déchets
     Evenements
     déchets
     culture
     sport
     accompagnement