Projet POLY'ADD : revaloriser les déchets poluyréthane

Actuellement, le procédé de recyclage de poudre de peinture conçu par Cycl-add nous permet de commercialiser des granulés, qui sont incorporés dans les plastiques recyclés pour jouer sur la couleur du produit final, mais non sur les propriétés de résistance aux chocs. Or, les industriels du recyclage souhaitent disposer d’additifs capables de redonner aux plastiques recyclés de hautes propriétés de résistance aux chocs.

Objectif du projet : redonner une seconde vie aux déchets polyuréthane

Le projet POLY’ADD a pour but de parvenir à revaloriser des déchets polyuréthane issus de différentes industries pour mettre à disposition des transformateurs plastiques des additifs 100% recyclés avec de hautes propriétés « anti-chocs ».

Les industriels pourront ainsi fabriquer des produits en plastique issus à 100% de matériaux recyclés, tout en adoptant la notion d’éco-conception et d’économie circulaire.

Plusieurs étapes seront nécessaires afin de qualifier un système complet pour l’industrialisation. Dans un 1er temps, nous devons lancer le projet en réalisant une étude R&D.

Objectif environnemental

Une des grandes problématiques de ces dernières années est de préserver les ressources en hydrocarbures.  A titre d’exemple, la consommation globale de polyuréthane en France est estimée à 326 kt en 2011 et la production française de polyuréthane est de 250 kt*. Ainsi par ce projet, Cycl-add permet de réduire considérablement l’impact environnemental de la fabrication de pièces et produits en plastique en favorisant l’éco-conception et l’économie circulaire.

 *Données Eurostat et Ilium  -selon l’Étude réalisée pour le compte de l’ADEME en février 2014

Cycl-add : lauréat au concours de l’innovation

Cycl-add fait partie des 65 lauréats de la 2ème vague du concours en présentant son projet POLY'ADD.

Le Concours d’innovation, financé par l’Etat via le Grand plan d’investissement, et opéré par l’ADEME, Bpifrance et FranceAgriMer, vise à soutenir des projets innovants portés par des start-ups et des PME.  Il permet de favoriser l’émergence accélérée d’entreprises leaders dans leur domaine, pouvant prétendre à une envergure mondiale. Dans le cadre d’une procédure favorisant la compétition, il sélectionne des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française. Il permet ainsi de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation.

 


Modéré par : Vincent Jay

Autres actualités dans "Information"

[Ailleurs] Retour sur l'atelier Genie.ch n°6 : Déconstruction et filières de réemploi et de recyclage

Publié le 19 juil. 2019 - 15:12

« La démolition est l’action de détruire ou supprimer. Dans cette opération, la réutilisation ou même le recyclage ne sont pas envisagés. (…) La déconstruction (on parle aussi de démantèlement), consiste à « dé - construire », c’est (...)

Le W3C devient éthique : l'écologie au cœur du web !

Publié le 16 juil. 2019 - 16:59

  L’organisme World Wide Web Consortium « W3C », qui régit les lois de modélisation standardisée du web, nous surprend encore avec la publication de sa note intitulée : W3C TAG Ethical Web Principles. Pour rappel, le W3C est une commu (...)

18e forum du Cercle National du Recyclage, 26-27 septembre à Grenoble

Publié le 16 juil. 2019 - 11:24

Le 18e forum du Cercle National du Recyclage : « Quels horizons pour la gestion des biodéchets ? » se déroulera cette année les 26 et 27 septembre 2019 à Grenoble. Le mot de monsieur Jean-Patrick MASSON, Président du Cercle National (...)


  • Publié le 14 mai 2019 - 10:15 GMT
    par Hervé Guerry|Eclaira.org
    Vue 250 fois
 Information
 Anti-chocs
  Concours innovation
  Déchets poluyréthane
  Déchets PU
  Développement durable
  Eco-Conception
  Ecologie
  Economie circulaire
  Matière recyclée
  Polyuréthane
  PU
  Recyclage
  Recyclage polyuréthane
  Résistance aux chocs
  Revalorisation
  Solution




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités