Partager la ressource et relier l’offre et la demande pour les acteurs culturels

La Métropole du Grand Lyon propose une plateforme numérique de « petites annonces » dédiée aux acteurs culturels du territoire.

Pouvez-vous nous présenter la plateforme culturelle de la Métropole du Grand Lyon ?

Dans le cadre de sa politique de structuration de la filière culturelle, lancée en octobre 2018, la Métropole de Lyon participe à favoriser les initiatives de partage et de mutualisation entre acteurs culturels et créatifs. En ce sens, la plateforme en ligne « Foire aux ressources pour les acteurs culturels » initiée par la Métropole en 2020 (https://acteursculturels.grandlyon.com/) s’adresse aux professionnels et acteurs du secteur culturel de toutes filières, de toutes tailles et formes juridiques. Elle leur permet par exemple de consulter et de publier des offres et des demandes de partage de ressources : humaines, d’équipements, de locaux, de matériel, etc.

Cette démarche cible notamment les structures culturelles qui s’inscrivent dans l’ESS8 (Économie Sociale et Solidaire) et est particulièrement utilisée par les professionnels des filières du spectacle vivant, des arts visuels et des arts numériques.

La plateforme propose différents services à travers quatre onglets :

— Les petites annonces : elles fonctionnent en libre contribution. Il est possible de publier des offres et des demandes, notamment des propositions de mutualisation des locaux, des offres de matériels, des projets (appels à résidence, appels à candidature pour trouver des artistes sur des missions spécifiques…), des ressources humaines (recrutement en mutualisation avec d’autres compagnies par exemple). Par ailleurs, différents types de transaction sont envisageables : le don, la vente, la location, etc.

— Les ressources documentaires : un ensemble de documents, d’informations, d’études et de retours d’expériences est proposé ; par exemple un observatoire de l’emploi culturel sur le territoire, des pistes pour plus d’éco-responsabilité dans le secteur culturel…

— Les appels à projets : partage d’appel à projets, d’appel à candidatures, etc. Un travail de veille est réalisé par la Métropole pour partager ces différents appels qui émanent de la Métropole, d’autres collectivités territoriales, de partenaires, etc.

— Les événements pro : agenda des événements culturels à destination des professionnels (exemples : forum entreprendre dans la culture, forum du cinéma lyonnais, etc.). Les agents de la Métropole de Lyon se chargent de relayer es annonces sur différents comptes LinkedIn, de mettre en relation de façon personnalisée les acteurs et les auteurs de petites annonces, de recontacter les contributeurs afin de suivre les échanges… La plateforme recense aujourd’hui 400 à 500 visites par mois. L’objectif est d’en faire une porte d’entrée utile pour tous les acteurs culturels professionnels.

Quel est le cheminement suivi par la Métropole de Lyon dans le développement de cette plateforme ? Cette démarche répond-t-elle a un besoin identifié ?

Fin 2018, la Métropole a organisé une « Rencontre des acteurs culturels et créatifs », événement qui a réuni 300 professionnels, afin de recenser les besoins et les attentes des acteurs culturels et travailler collectivement sur des pistes d’actions que pourrait mettre en place la Métropole pour accompagner l’ensemble de la filière.

Ont été abordées notamment, les problématiques liées au partage de ressources, à la recherche de locaux, le recours au mécénat, etc. Ce travail a mis en lumière différents besoins, comme la mise en relation sur le territoire, les échanges d’information, la recherche d’appels à projets, la constitution d’un réseau professionnel, un centre de ressource dédié, la mutualisation des ressources…

Les retours sur la plateforme sont nombreux et positifs, en particulier sur la simplicité d’utilisation. La plateforme est mise à disposition gratuitement par la Métropole qui mène un travail de veille important.

Cette démarche s’inscrit-elle dans un projet plus global d’offre aux acteurs culturels du territoire ?

Le besoin d’une recyclerie culturelle sur le territoire a également été évoqué à l’occasion de la « Rencontre des acteurs culturels et créatifs » fin 2018. En 2021, une étude de besoins et une étude de faisabilité technique ont été réalisées, donnant lieu à la poursuite de ce projet. De nombreux acteurs culturels et du réemploi du territoire ont été associés à cette démarche. La Métropole va prochainement publier un appel à manifestation d’intérêt ouvert à tous afin d’identifier les structures intéressées pour porter le projet.


Pour en savoir plus : https://acteursculturels.grandlyon.com/


Source : ECLAIRA - Le Bulletin N°22 / Avril 2022

Lire en ligne le Bulletin ECLAIRA N°22

Télécharger en PDF le Bulletin ECLAIRA N°22

Lire d'autres articles de ce numéro

Consulter tous les bulletins ECLAIRA

Bulletin édité par le CIRIDD - soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

 Achats
 Action collective
 Allongement de la durée d’usage
 Appels à projets
 Approvisionnement durable
 Consommation responsable
 Coopération territoriale
 Economie sociale et solidaire
 Filières locales
 Outils et dispositifs
 Recyclage
 Réemploi
 Sobriété
 Bulletin22
 ICC
 culture

Modérateur

  • Dernière modération le 12/07/2022 - 15:56

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Achats
     Action collective
     Allongement de la durée d’usage
     Appels à projets
     Approvisionnement durable
     Consommation responsable
     Coopération territoriale
     Economie sociale et solidaire
     Filières locales
     Outils et dispositifs
     Recyclage
     Réemploi
     Sobriété
     Bulletin22
     ICC
     culture