[Focus démarche] Innover et transformer les déchets plastiques en ressources

Leygatech est une entreprise de 200 salariés spécialisée dans la production d’emballages plastiques destinés majoritairement au marché du packaging agro-alimentaire, ainsi qu’aux conditionnements pharmacopée et de l’industrie. Avec ses deux usines à SaintRomain-Lachalm et Yssingeaux, l’entreprise s’emploie à circulariser la ressource plastique produite pour ses clients.

Assurer la recyclabilité des films plastiques alimentaires

Le plastique n’est jamais un achat plaisir : les métiers de Leygatech répondent aux exigences de sanitation et de conservation, afin de préserver le cycle de vie des produits alimentaires. Pourtant, la plupart des emballages ménagers ne sont pas valorisés car ils sont le fruit du laminage de plusieurs matériaux, difficilement recyclables.

Leygatech s’est donc engouffrée dans l’économie circulaire en produisant des structures monomatériaux, afin de favoriser la recyclabilité des emballages. Une autre solution portée par Leygatech est le recyclage chimique. En raison des contraintes réglementaires fortes pour assurer l’innocuité des produits alimentaires, il est interdit de réutiliser un emballage alimentaire pour le même usage.

Leygatech est alors en capacité de fonctionner en boucle fermée, en produisant de nouveaux emballages à partir de ses propres déchets.

Le recyclage chimique permet de dépasser cette contrainte via différents procédés techniques de pyrolyse et de vapocraquage qui reforment la matière première. Leygatech est alors en capacité de fonctionner en boucle fermée, en produisant de nouveaux emballages à partir de ses propres déchets.

Enfin, la production d’emballages biosourcés permet d’alléger la note carbone du produit, en s’affranchissant de la dépendance au pétrole. À travers ces différentes solutions, Leygatech s’engage de manière proactive sur les marchés de la plasturgie de demain.

Une trajectoire d’avenir pour la plasturgie

Dans deux ans, le dirigeant de l’entreprise Leygatech, Thierry Bonnefoy, espère que les produits en circuit fermé représenteront 80% de sa gamme. Cette transformation du marché demande des adaptations. Les contraintes techniques se répercutent sur les producteurs de films plastiques comme sur leurs clients lors du conditionnement. Mais cette révolution fait son chemin, dans les esprits et dans les innovations techniques qui la rendent possible.

Cette trajectoire est également favorisée par la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire. Elle reflète elle-même les orientations données par les directives européennes en posant deux échéances pour les emballages plastiques. D’ici 2022, la mise en place d’un système de bonus-malus pour les producteurs et les metteurs sur le marché d’emballages plastiques va encourager la production de plastiques en monomatériaux et aggraver la taxation des polymatériaux.

L’objectif final est d’aller vers 100% de plastique recyclé d’ici 2025. Pour cela, l’utilisation de structures monomatériaux ainsi que la réduction du spectre des types de plastique utilisés favorisera l’identification du gisement et la circularisation de la ressource plastique.


Crédit photos : Leygatech



Source : ECLAIRA - Le Bulletin N°18 / janvier 2021

Lire en ligne le Bulletin ECLAIRA N°18

Télécharger en PDF le Bulletin ECLAIRA N°18

Lire d'autres articles de ce numéro

Consulter tous les bulletins ECLAIRA

Bulletin édité par le CIRIDD - soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

 Analyse du Cycle de Vie
 Compensation carbone
 Filières locales
 Information
 Recherche et Développement
 Sensibilisation
 Stratégie régionale économie circulaire
 recyclage
 plastique
 emballage
 Bulletin18

Modérateur

  • Vincent Jay

    Chef de projets

    Suivre
  • Dernière modération le 08/02/2021 - 17:19

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Analyse du Cycle de Vie
     Compensation carbone
     Filières locales
     Information
     Recherche et Développement
     Sensibilisation
     Stratégie régionale économie circulaire
     recyclage
     plastique
     emballage
     Bulletin18