[ FOCUS COLLECTIVITÉ ] Un marché public d’éclairage centré sur la performance énergétique

L’éclairage de la Halle Clémenceau, équipement sportif construit pour les JO d’hiver de 1968, fait l’objet d’un marché global de performance énergétique dans lequel le prestataire ne s'engage pas seulement sur la fourniture de l'installation d'éclairage, mais également sur un niveau de performance dans la réponse aux besoins des sportifs en fonction de leurs différents usages.

La commande publique comme levier de développement

À Grenoble, la commande publique est vue comme un levier de développement par les élus. Il ne s’agit pas simplement d’acheter au meilleur prix, mais de faire de l’achat un outil de politique publique. Depuis 2016, une délibération cadre fixe de grands objectifs dans l’économie circulaire, l’innovation, l’insertion de clauses sociales et environnementales. L’économie de la fonctionnalité est à la croisée de ces différents chemins et offre une voie pour répondre à ces problématiques. Le soutien des élus de la collectivité est donc primordial. L’appui sur un facilitateur externe a été utile pour amorcer la démarche à Grenoble. Il s’agit ensuite de mener une réflexion approfondie autour du besoin afin de trouver le dispositif juridique adéquat pour y répondre.

Passer de l’achat du bien à la performance d’usage

La rénovation de l’éclairage de la Halle Clémenceau fournissait l’opportunité d’allier un changement technique à un dispositif économique innovant. Il s’agissait de dépasser le marché de travaux pour englober la qualité d’éclairage, via un marché de location avec une option d’achat et des engagements sur la performance dans l’exploitation.

La rénovation de l’éclairage de laHalle Clémenceau fournissait l’opportunité d’allier un changement technique à un dispositif économique innovant.

L’objectif est que le dispositif épouse au mieux les différents usages d’un gymnase (scolaires, clubs amateurs, professionnels…). Le prestataire s’engage sur un niveau de performance énergétique correspondant aux besoins de chaque pratique sportive.

La transversalité au cœur de la construction du marché

La construction du marché a mobilisé trois services en interne : le service juridique sous l’égide de Jean-Christophe Buaillon pour la rédaction du marché, la direction des sports responsable de la halle et le service énergétique en pilote technique. La fine connaissance de la direction des sports des pratiques des usagers et la mise à disposition des données quantitatives en termes de consommation énergétique ont permis de définir le besoin. Ainsi, le cahier des charges caractérise différentes pratiques, correspondant à des niveaux d’éclairage. Pour définir la performance d’usage, il est important de pouvoir calculer une consommation électrique de référence. Les critères de sélection des offres portaient à la fois sur la qualité technique de l’installation et sur les objectifs de performance annoncés.

Malgré la crise sanitaire, un premier retour d’expérience a validé l’intérêt du projet et la satisfaction des usagers. La ville étudie déjà le déploiement du dispositif sur d’autres équipements municipaux.

L’économie de la fonctionnalité : une solution à déployer pour les entreprises et les collectivités

Monter des marchés publics d’économie de la fonctionnalité conforte les entreprises dans leur stratégie d’innovation. Un des regrets de la ville de Grenoble est de ne pas avoir pu réaliser un sourcing (1) suffisant, car cela aurait sans doute encouragé davantage d’acteurs à répondre à l’appel d’offres et à imaginer des offres économiques encore plus innovantes. Pour l’entreprise retenue, les rendez-vous de suivi semestriels permettront de progresser dans la solution en ajustant la performance énergétique au plus près du besoin. Outre la prise en compte des usages spécifiques des équipements municipaux par les différents publics bénéficiaires, la construction du marché a permis de renforcer la transversalité et l’échange au sein des services de la collectivité.

(1).Le sourcing correspond aux pratiques qui consistent à identifier les opérateurs économiques et à mieux les connaître.


 

Crédits photo : ©Alain Fischer, Sylvain Frappat, Auriane POILLET pour la Ville de Grenoble

Source : ECLAIRA - Le Bulletin N°19 / avril 2021

Lire en ligne le Bulletin ECLAIRA N°19

Télécharger en PDF le Bulletin ECLAIRA N°19

Lire d'autres articles de ce numéro

Consulter tous les bulletins ECLAIRA

Bulletin édité par le CIRIDD - soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

 Achats
 Aménagement territorial
 Concertation
 Diagnostic
 Financement
 Modèles d'affaires
 Mutualisation d'infrastructures et de services
 Outils et dispositifs
 Soutiens publics
 Veille technologique
 Bulletin19
 EFC
 économie de la fonctionnalité
 éclairage
 collectivité

Modérateur

  • Vincent Jay

    Chef de projets

    Suivre
  • Dernière modération le 28/04/2021 - 11:54

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Achats
     Aménagement territorial
     Concertation
     Diagnostic
     Financement
     Modèles d'affaires
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Outils et dispositifs
     Soutiens publics
     Veille technologique
     Bulletin19
     EFC
     économie de la fonctionnalité
     éclairage
     collectivité